DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Unibail by



Unibail by
Les vraies puissances sont parfois discrètes. C’est tout particulièrement le cas du groupe Unibail, valeur du CAC 40, qui, rien qu’à Paris, gère le parc des expositions de la porte de Versailles, celui de la porte de Champerret, le Carrousel du Louvre, le Forum des Halles et un patrimoine conséquent de bureaux.

Ce groupe a été l’heureux bénéficiaire, par une délibération votée dans l’indifférence générale il y a trois semaines, de la vente par la ville de la pleine propriété des halls d’exposition de l’espace Champerret. Il ne jouissait jusqu’à présent que d’un bail à construction à échéance préalablement fixée. La cession porte sur une surface de 8 845 m2 utiles qui seront définitivement cédés pour 7, 2 millions d’euros. Une somme très faible, en raison précisément de la nature du bail à construction qui courrait encore pour quelques décennies et lui donnait une forme de position dominante dans la négociation. Cela étant, rien n’obligeait la ville à se précipiter. Désormais pleinement propriétaire, Unibail va pouvoir rénover et exploiter au mieux ces importantes surfaces, situées à deux pas de Neuilly et Levallois et qui étaient un peu négligées. Toutes nos félicitations.

Là où cette affaire devient encore plus intéressante, c’est que le même mécanisme juridique régit le Forum des Halles, autrement plus conséquent financièrement et pour l’avenir de Paris et même de l’Île de France, du fait de la présence de la gare RER. Dans sa quête pour trouver des financements à son dispendieux et aberrant projet de Canopée (voir ici, la ville aura la tentation très forte de transférer la pleine propriété du Forum commercial à ce groupe, dont la mainmise sur le projet de rénovation vient d’être dénoncée par un collectif d’associations (voir ici. Il fut un temps où les élus socialistes du centre de Paris s’élevaient contre tout projet de vente du cœur de Paris à des intérêts privés. On verra dans les mois et les années qui viennent jusqu’où le delanoïsme poussera ses reniements.

D’autant qu’un autre dossier intéressera le même groupe : celui de la construction d’une tour à la porte de Versailles, à proximité ou sur le parc des expositions. Espérons que tous ces sujets ne donneront pas lieu à d’obscurs marchandages, ce serait affreux.

Lundi 30 Juin 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes