DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Ségo Bashing n° 6, by BéDé



Ségo Bashing n° 6, by BéDé
« Je la réduirai en un tas de poussière rose » BéDé, le 17 avril 2008


Lundi

Girard m’a trouvé un slogan pour mon nouveau credo libéral : « socialistes, votez pour un Locke humain et pas pour une loque humaine ». Suivez mon regard. Moi je trouve ça pas mal, mais quand j’en parle autour de moi, les gens sont gênés. Dommage.

Mardi

Il est fou ou quoi là le Rebsamen ? Une synthèse avec la pétroleuse ? Jamais ! C’est un piège grossier. La synthèse, c’est moi.

Mercredi

La misérable ! Elle se moque de ma répugnance naturelle pour le pouvoir et les médias. Je ne peux pas laisser passer ça. Si je suis candidat ce sera de sa faute.

Jeudi

Je le sens mal, je le sens mal. Et si j’étais manipulé par Boule de Frometon qui me force à sortir du bois trop tôt en agitant son ex ? Ils profitent tous que je suis libéral pour comploter dans mon dos.

Vendredi

Yoyo vient encore m’emm.... demain. Ré le bol, à la fin ! Quoi que … un trotsko-libéral, ça doit pouvoir donner des conseils en contre-manipulation. Je lui poserai la question.

Samedi

Même en raclant le fond et l’arrière-fond de la fédé de Paris, ils étaient à peine 400 pour ma standingue ovation. Heureusement, en tout journaliste il y a un militant qui s’ignore. Et là, ils étaient nombreux les braves petits.

Lundi 26 Mai 2008
Serge Federbusch




Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes