DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Calvaire porte d'Asnières



Depuis de longs mois, des années mêmes, la circulation à l'entrée de Paris, portes d'Asnières, de la Villette et de Clignancourt notamment est devenue cauchemardesque.

Les travaux du tramway ont pris un lourd retard et, de toute façon, cet engorgement est pérenne.

Pour quoi d'ailleurs ? Rappelons ce que les médias taisent depuis le début : malgré plus de trois milliards d'euros de dépenses, le tramway est moins fréquent que le bus PC, sa plate-bande verte, inaccessible à tout autre véhicule est une ineptie et sa vitesse de circulation n'améliore pas la situation pré-existante. Le seul acquis : un plus grand confort pour les passagers. Mais, au regard du coût et des inconvénients, son bilan est en réalité désastreux.

Avec cet argent on aurait pu améliorer considérablement le réseau sous-terrain du métro, seul à même de desservir Paris correctement.

Mais la com' a triomphé et les Parisiens et encore plus les Banlieusards ont trinqué ...



Coincés
Coincés
la Ville de Paris a annoncé mardi dernier que la mise en service du nouveau tronçon T3, prévue pour décembre 2017, n’interviendra au mieux… qu’à l’automne 2018 !

Cela s'ajoute au retard de deux ans du prolongement au nord de la ligne 14 (entre Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen), repoussé à la mi-2019.

Le prétexte ? La présence d’amiante dans les revêtements de chaussée : «la première raison du retard, c’est que par rapport aux études préliminaires on a décelé une surface à traiter plus importante qu’initialement, à savoir un tiers de la voirie » selon Didier Bailly, directeur de la voirie à la Ville.

La ville ne connaît pas bien l'état de sa chaussée ! Tu parles Charles ...

Autre raison invoquée, ou plutôt autre manière de botter en touche : la réglementation nationale en matière de désamiantage des enrobés. Là aussi, la ville fait mine de la découvrir !

Il faut donc s'attendre à une bonne année de chaos supplémentaire.

Merci qui ?


Lundi 13 Mars 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par phidias le 13/03/2017 16:11
Osera-t-on suggérer qu'une expérience de petit fonctionnaire à quart de temps à l'inspection du travail est clairement insuffisante pour la conduite des affaires d'une grand capitale comme Paris. Autant confier à un magasinier, (sans offense), la conduite d'un Groupe comme Airbus, les passagers seraient vite en danger, et tout le monde s'en inquiéterait. Les Parisiens sont donc en danger dans un bateau dirigé à la godille, par une incompétente dépassée par les enjeux et la complexité des sujets, mais personne ne semble s'en alarmer. Invraisemblable amateurisme de la conduite des affaires publiques de moins en moins acceptable aujourd'hui.

2.Posté par Corail 77 le 13/03/2017 16:15
Travaillant près de la porte de Clignancourt, je confirme que c'est un vrai calvaire ces travaux du Tramway ! Circulation difficile tant pour les autos, que pour les piétons, à un tel point que des agents de police avaient été missionnés pour y faire la circulation.
Avec la poussière des travaux résultant de la destruction d'un tunnel permettant pourtant aux piétons d'éviter de croiser les autos continuant sur les maréchaux, c'est irrespirable.
Pendant ce temps, les voies de la petite ceinture continuent à pourrir alors qu'elles auraient pu accueillir un Tram efficace et rapide qui ne gênerait personne et qui pourrait même être en correspondance à niveau avec la ligne 4.
Au prix de la construction de 2 ascenseur pour l'accès aux PMR, sûrement moins chers que la pharaonique démolition du tunnel.

Mais un tram en tranchée ne se voit pas et ne permet pas à un maire de pacotille de se vanter de "requalifier", comprenez pourrir d'avantage en em*** le maximum de monde, sa ville.

A chaque passage Porte de Clignancourt, je me dis que la débilité socialiste n'a décidément jamais de limites !

Ah oui, je rajouterai les formidables glissades et chutes dès qu'il y a eu du verglas cet hiver !

3.Posté par Picsou le 13/03/2017 16:22
N'oubliez pas l'argument de la mairie, argument déjà utilisé pour la construction du tramway dans le 15° plutôt que dans le fossé de l'ancienne petite ceinture : ce tramway servira aussi de "rempart" pour décourager les automobilistes de rentrer dans Paris...

4.Posté par Phil75 le 13/03/2017 16:51
TOUTES les portes de la Porte des Poissonniers à la Porte d'Asnières sont bloquées et/ou congestionnées. Il arrive même que les bouchons se propagent jusque dans les rues adjacentes, au grand dam des riverains qui croyaient s'être installés dans une rue tranquille.

Et la suppression débile des souterrains des Maréchaux ne va pas arranger les choses à l'avenir.

On l'a déjà vu à la Porte de la Chapelle, qui a vu la suppression de son souterrain ajoutée à un réaménagement calamiteux avec un goulet d'étranglement où se mélangent les véhicules en provenance du périphérique, de l'A1 et de la Plaine Saint-Denis. J'ai longtemps habité Porte de la Chapelle. Autrefois il arrivait certes parfois qu'elle soit engorgée, mais la plupart du temps elle était relativement fluide malgré le débouché de l'A1. Aujourd'hui c'est une vraie cata, il y a TOUT LE TEMPS des bouchons, même à 23 heures.

5.Posté par Maurice le 14/03/2017 05:30
Le tram est une aberration !
Il y avait d’autres moyens comme le trolleybus ou les bus électrique, mais des pressions d’industriels ont eux le dessus pour une question de travaux à réaliser, donc de factures ; le tracé est lui aussi une question de travaux à réaliser pour là aussi des factures à payer car il y avait d’autres tracés qui ont été dénigrer.
Nous n’aurions pas tous ses travaux si un autre moyen de transport électrifié avait été choisi, les pressions d’industriels ont été plus fortes que le bien de la population ! (qui a dit : comme à chaque fois?)

6.Posté par Corail 77 le 14/03/2017 11:17
@ Picsou : Ils ont osé dire ça publiquement ?!

Pour ma part, venant de l'Est, j'ai la chance de rentrer par Bercy ou la route n'est pas gênée par le Tram !

7.Posté par Poulbot le 14/03/2017 15:39
Depuis 2015 les utilisateurs de la porte d'Aubervilliers subissent un embouteillage permanent avec le remplacement de pont SNCF afin d'élargir la rue d'Aubervilliers et ce n'est toujours pas fini . La chaussée et les trottoirs commencent tout juste a être aménager avec la lenteur de l'escargot . De ce faite de 2 voies plus une pour les bus, on ce retrouve avec une seul voie au niveau du pont . Ne parlons pas des feux au niveau des maréchaux totalement désynchronisé , avec un feux a la sortie du carrefour ;ce qui empêche les véhicule circulant dessus de passer , alors qu'un simple triangle piétons clignotant aurait suffit obligeant les véhicules a s’arrêter si un piétons veux passer . Visiblement le " terrorisme " écologique fait lentement sont oeuvre.

8.Posté par Maurice le 14/03/2017 19:40
Oui corail, ils ont osé et c’est à ça qu’on les reconnaît !
Lors de la 1re campagne municipale, ils ont dit au sujet des automobilistes :
nous ferons de paris un enfer pour les automobilistes ! (ils l’ont fait, et ce n’est pas fini, comme eux)

9.Posté par bouquiniste1 le 17/03/2017 19:36
a nous de faire un enfer pour eux

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis