DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Changeons sur l’occupation



Changeons sur l’occupation
Cafouillages en série à la mairie au sujet des photos montrant les Parisiens vaquant, durant la deuxième guerre mondiale, à leurs occupations quotidiennes, si l’on peut dire. Christophe Girard s’estime manipulé par de retors bibliothécaires. L’adjoint à la culture, qui ne se serait pas trop soucié du contenu de l’expo puisque, dit-il, il était en campagne électorale (!) serait donc la victime d’un complot. Magritte nous a montré que le parapluie est un objet culturel. Girard confirme que son ouverture est un vieux réflexe politique.

Mais le fond de cette affaire est encore plus gênant que sa forme. Qu’est-ce qui fâche ces élus si pleins de bonne conscience et si prompts à l’indignation ? Est-ce, comme ils le prétendent, que ces photos ne montrent pas l’envers du décor. A savoir l’ignominie du régime de Vichy, collaborateur actif de l’occupant et notamment des persécutions et déportations. Ou, par hasard, n’est-ce pas plutôt que ces clichés reflètent une réalité qu’on préfère oublier : pour beaucoup de Parisiens de l’époque et même pour une majorité d’entre eux, la vie quotidienne était fort éloignée de l’enfer que vivaient les populations d’Europe centrale au même moment.

Bref, les indignations girardiennes font coup double. Elles lui permettent de s’exonérer de sa responsabilité d’adjoint à la culture et d’escamoter un débat qui aurait pu être intéressant sur la réalité de ces années noires, les pires qu’aient vécu Paris depuis le siège de 1870-71 et même, du fait de leur durée, depuis les guerres de religion. Dans un cas comme dans l’autre, l’odeur amère de l’hypocrisie flotte déjà sur cette nouvelle mandature.

Dimanche 20 Avril 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Bushido le 22/04/2008 09:32
Bonjour,

Un article lu ce matin dans "Metro" fait echo à celui du dessus.
http://www.metrofrance.com/x/metro/2008/04/21/1eheqosfLohbU/index.xml

A la fin, on n sait plus très bien où se situe la "verité historique".

2.Posté par Christophe Vix-Gras le 22/04/2008 14:17
Si M l'Adjoint à la Culture avait bien voulu se donner la peine de jeter un oeil à l'expo avant l'accrochage, peut être se serait il posé quelques questions. Mais comment voulez vous avoir le temps de faire deux temps pleins ? Il faut rappeler que notre Adjoint occupe de hautes fonctions dans un de nos fleurons de la mode et du luxe, ce qui ne laisse guère de temps pour faire du zèle au point d'examiner le contenu des expos de l'Hôtel de Ville, qui ne doivent peut être pas dépendre de sa délégation…

La vie est bien compliquée.

3.Posté par lebrun le 23/04/2008 09:26
Montrer les gens du peuple, qui subissent l' occupation, c'est une chose,....
Mais il faut alors montrer aussi la vie des dirigeants de ce peuple: les socialistes comme Laval comme Ministre et ...François Mitterand, le grand maître de Delanoe

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes