DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Decauxville



Decauxville
Pour lutter contre les affreux qui volent des Vélib’ ou les détériorent, la mairie et la Somupi, filiale de Decaux en charge du dossier, n’ont rien trouvé mieux que d’envisager un fichier des mal-comportants. Caremba ! Quels cris d’orfraie n’aurait-on entendu si la droite avait ce genre de projet. Mais ce fichier respectera scrupuleusement les libertés publiques, nous jure-t-on. Et tout cela n’est qu’une mise en bouche : les mêmes caresseraient l’idée de permettre aux employés de la Somupi de dresser des procès-verbaux d’infraction.

Imaginer de sous-traiter des pouvoirs de police à Decaux : Delanopolis nous étonnera toujours ! A propos, dans Vélib’, rappelez-moi ce que signifie lib ?

Dimanche 13 Avril 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes