DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Encore de tristes nouvelles de Paris Habitat !



Nos lecteurs ont récemment appris à quel point ce bras armé/désarmé de la mairie faisait mal son travail en matière de désamiantage et autres problèmes auxquels sont confrontés ses dizaines de milliers de locataires.

Rue Erad, dans l'un des plus importants ensembles du 12ème arrondissement, le combat continue pour l'association des résidents ....



Encore de tristes nouvelles de Paris Habitat !


"Une réunion organisée par la Mairie du 12e qui arrive comme un cheveu sur la soupe !



Les locataires et leur environnement y compris les ouvriers du chantier ont-ils pu à un instant t inhaler des particules amiantées, hautement cancérigènes, depuis mi-2014 ?

Sachant que les travaux tant à l’intérieur des logements que sur les façades, (qui équivalent en surface à 5 terrains de foot) par la dépose des bardeaux ciment amiantés et de la laine de verre, générent et ont généré une quantité impressionnante de gravats et poussière.

Cette préoccupation de santé publique majeure suscite toujours de nombreux questionnements. Depuis novembre nous faisons face à :

a) La résistance de Paris-Habitat qui est grande, abusive, et surtout en contradiction avec la règlementation,
b) Le 1er février la majorité municipale Mairie XIIe (PS, PC, EELV) a refusé un vœu qui demandait l’aide de mairie. Refus commenté par Mme Barrati-Elbaz, maire de notre arrondissement « la municipalité n’a pas vocation à interférer dans les rapports bailleur/locataires » !
c) Même refus de la Mairie de Paris, et M Ian Brossat “PC” de commenter que « les habitants ont été informés par voie de réunion publique. Que toutes les mesures ont été prises » !!

La communication des dispositions règlementaires (diagnostic amiante, des rapports d’analyses et de leurs suivis tout au long de la durée du chantier), en direction des locataires et de l’environnement est resté lettre morte! Car de ces rapports découlent les mesures préventives strictes et règlementées à prendre par les opérateurs du chantier sous la responsabilité de Paris-Habitat et la mairie de Paris donc de la mairie du 12ème pour préserver la santé des locataires, des ouvriers, et de son environnement notamment de la crèche, du collège Guy Flavien puisque nous sommes ses administrés.

Et selon nos interventions, en direction des agences réglementaires, de la semaine passée, certaines opérations posent questions. L’Agence Régionale de Santé en Ile de France « est » sur le dossier et la Caisse Régionale de l’Assurance Maladie d’Ile de France Travailleurs Salariés procèdent encore à des vérifications qu’elles ne peuvent pas nous transmettre sous réserve de confidentialité...

Bien que le Groupement de locataires Erard-Charenton-CLCV soit apolitique et sans idéologie, ses membres se posent des questions. L’attitude des élus de la majorité de la mairie du 12e est contradictoire avec les préoccupations d’un des élus qui la compose. M Christophe Nadjovski (EELV) soucieux de la santé de ses concitoyens n’est-il pas celui qui a œuvré pour l’interdiction des biberons contenant du bisphénol, qui porte un plan de lutte contre la pollution lié au trafic routier qui ont des effets sanitaires avérés, notamment pour les émissions de particules générées par la combustion du diesel et de l’essence ! Et rien pour l’amiante et ses particules cancérigènes ?!

Le 17 février, alors que toutes les dispositions sécuritaires sont en cours de résolution et auxquelles nous sommes associés, en collaboration avec le Commissariat du XIIe, Mme Barrati-Elbaz maire du 12e arrondissement est prise de soudaines attentions envers ses administrés.

Bien qu’elle ait eu communication de toutes nos problématiques, Mme la maire veut organiser le 23 mars (!!), selon l’ « Avis de réunion » adressé par mail, sous l’égide d’un « comité local de l’habitat du site Erard-Charenton » dont nous n’avons jamais entendu parler ni pris connaissance quant à ses finalités ou objectifs recherchés pour « échanger afin de lui permettre d’identifier les sources et solutions envisageables pour améliorer le cadre de vie de l’ensemble Erard-Charenton et de suivre les évolutions observées durant les quatre prochaines années». Et que « Cette réunion sera également l’occasion de revenir sur les interrogations diverses suscitées par le programme de travaux de réhabilitation ». Le tout sous la bienveillance de Mme Sandrine Mazetier, députée de notre circonscription et de M Fabrice Moulin, adjoint au maire, chargé de la Sécurité et la Prévention !

Attitude surréaliste, qui tombe comme un cheveu sur la soupe ! Opération de séduction ?

Madame la maire, garante de la santé et de la sécurité de ses administrés devrait appuyer notre demande - légitime - auprès de Paris-Habitat, partenaire de la Mairie du 12e pour transmettre les documents relatifs au désamiantage lesquels sont demandés par les locataires depuis décembre. Et que cette transmission puisse se faire dans les meilleurs délais d’autant que visiblement M. Ian Brossat par ses affirmations en Conseil de Paris en aurait eu connaissance. Puisque les locataires auraient déjà été informés pourquoi voit-il une objection à ce que nous soient à nouveau communiqués le diagnostic amiante, les analyses pré-chantier, les mesures d’empoussièrement avant, pendant et jusqu’à la fin du chantier!

Nous ne participerons pas à une « expérience » inconsistante comme indiqué dans notre Communiqué de Presse du 17 février.

Nous avons déjà relancé Paris-Habitat (copie aux ministres concernés par cette affaire) afin d’obtenir communication des documents obligatoires relatifs à tous les travaux dont le désamiantage. A défaut nous porterons cette affaire devant les juridictions compétentes."

Groupement de locataires Erard-Charenton-CLCV
163 rue de Charenton 75012 - Paris


Lundi 29 Février 2016


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par JEJ le 05/03/2016 12:06
Les conséquences de la "jurisprudence" politicienne du "responsable mais pas coupable".

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis