DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

L'impôt aux roses


Mensonge à moitié avoué est au quart pardonné. il aura fallu plusieurs mois pour que Delanoë admette que le taux de 9 % de hausse des impôts, qu'il avait vendu aux médias, est inexact.

Mais il est encore loin de dire la vérité.



L'impôt aux roses
Grande interview dans le Parisien et révélation pour tout le monde sauf pour ceux qui lisent le Delanopolis depuis au moins le mois de juin 2008 : il y a le feu à la baraque fiscale municipale. Les droits de mutation s'effondrent et, du fait des gaspillages de la mandature passée, Paris n'a aucune marge de manoeuvre. Le coup de bambou fiscal voté il y a quelques mois sera immédiatement mangé par la chute de la fiscalité sur les transactions immobilières.

Chose amusante, dans son interview, le maire de Paris avoue enfin que la hausse de la taxe foncière dépassera allègrement les 9 % mentionnés initialement. Il parle désormais de 29 % en indiquant qu'il s'agit de faire payer les (cochons de) propriétaires. Air connu ...

Mais il ne s'agit encore que d'un demi-aveu. Pour ne pas dire 53 %, il mélange en effet la taxe foncière, la taxe régionale et la taxe sur les ordures ménagères, ces deux dernières augmentant dans une bien moindre proportion. Heureusement, elles figurent sur la même feuille d'impôt que la foncière, ce qui permet la pirouette.

Allons, encore un effort pour être républicain ...

Samedi 4 Avril 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes