DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Où qu’tu crèches ?



Où qu’tu crèches ?
Nouveau mouvement social dans les crèches parisiennes. Les employés protestent contre le niveau de leurs salaires et leurs conditions de travail. C’est la galère pour les parents puisque, arroseuse arrosée, la mairie de « gauche » ne veut pas paraître briser une grève en organisant un accueil d’urgence où que ce soit.

Rappelons, qu’avec les piscines, les crèches sont parmi les équipements municipaux les plus onéreux à entretenir et faire fonctionner. D’où le problème de fond : puisque la mairie de « gauche » répugne à contribuer aux modes de garde alternatifs à domicile - pourtant moins coûteux pour la collectivité, plus souples et décentralisés - elle se trouve face à une véritable bombe à retardement budgétaire au fur et à mesure que de nouvelles crèches ouvrent. L’idéologie a un prix …

Vendredi 18 Avril 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Julo le 21/04/2008 11:52
Un dossier très difficile à gérer.. un peu comme pour les infirmières, il est très difficile de recruter du personnel, car il en manque sur le "marché". Au point que les crèches ouvertes ces derniers mois ne peuvent fonctionner à plein régime alors que les structures existent...

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes