DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Sondages canoniques


C’est la chute verticale pour Delanoë dans ce qu’il a de plus précieux : les sondages d’opinion.



Sondages canoniques
Tout a commencé chez TNS-Sofres : 50 % de bonnes opinions en octobre, 48 % en novembre, 43 % en décembre.

Rebelote avec Métro/OpinionWay : - 10 % dans la livraison de décembre ! Le maire de Paris apparaît, dans l’esprit des sondés, comme le grand perdant du congrès de Reims. Depuis Villepin au lendemain des émeutes du CPE, les instituts n’avaient plus vu pareille déconfiture en un mois.

Ne soyons pas méchants : nous n’accordions que peu de signification à cette méthode des températures quand Delanoë trônait en tête des classements, nous ne lui en accorderons pas davantage désormais qu’il chute.

Pas sûr, cependant, qu’il en soit de même chez ses partisans, dont les rangs vont s’éclaircir à mesure que la cote du canasson baissera. Un phénomène bien connu des turfistes.


Dimanche 14 Décembre 2008


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Georges le 15/12/2008 21:26
On achève bien les chevaux.

2.Posté par nanou le 17/12/2008 14:10
C'est sans soute pour cela qu'il s'augmente, avec tous ses conseillers, etc... (il fait des provisions pour les jours moins heureux d'après son mandat (on l'espère, du moins).

Comme si l'argent coulait à flots à Paris !
On comprend mieux toutes ces augmentations d'impôts en tous genres. On comprend aussi pourquoi les bibliothèques n'ont plus de chauffage.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes