DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

TrumPS à Paris




Emoustillée par les tentatives pour contester la victoire de Trump, la gauche française argue de la vilénie d'un système électoral qui fait que minoritaire en voix il puisse être majoritaire en grands électeurs.

Sauf que ...



TrumPS à Paris
En mars 2001, Bertrand Delanoë est élu Maire de Paris.

La liste d’union de la gauche (alliance socialistes et écologistes) qu’il menait avait obtenu 49,63% des voix, contre 50,37% pour les listes de la droite. Minoritaire d’environ 4 000 voix, Delanoë disposait pourtant d'une majorité de conseillers de Paris, soit 92 sur 163 et de douze arrondissements parisiens sur vingt.

Curieusement, on n'entendit jamais au PS qui que ce soit s'offusquer ou même s'étonner de cette situation ...

Lundi 28 Novembre 2016


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par Baroudeur le 28/11/2016 18:30
C'est simplement une des conséquences de la loi PLM (Paris, Lyon, Marseille), élaborée par Gaston Deferre dans le but de conserver (de justesse) la Mairie de Marseille.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis