DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Bolloré : y'a bon Hidalgo !



Vincent Bolloré a récemment déclaré que, s'il devait voter à Paris, Anne Hidalgo recueillerait sa voix. Dommage qu'il ne soit pas parisien...

Quand on lit les termes de la nouvelle convention que la ville va signer avec son groupe pour Autolib', on comprend pourquoi il est si satisfait !



Si je te file 20 milliards, ça me fera bien 2 millions de voix, c'est ça ?
Si je te file 20 milliards, ça me fera bien 2 millions de voix, c'est ça ?
D'abord, ce nouveau contrat, sous prétexte que "des nouvelles contraintes techniques en matière de sécurité incendie ont été imposées par le ministère de l'intérieur" prévoit de redéployer 50 stations souterraines (en parking) sur la voirie. Ce seront évidemment autant de places de stationnement en moins mais on n'est plus à ça près dans la grande congestion ...

En réalité, il s'agit d'un défaut d'anticipation et de prévoyance car les problèmes de sécurité posés par ces véhicules et leurs batteries, dans certains parkings, du fait de risque d'incendie et d'évacuation des fumées, ont été négligés par les delanoistes qui étaient pressés de lancer l'opération Autolib' pour des raisons de com'.

Cette mauvaise anticipation aura un coût important puisque la participation de la ville pour l'implantation des stations est portée de 50 000 à 60 000 euros sans qu'aucune justification ne soit donnée à cette augmentation. 50 stations et 10 000 euros supplémentaires = 500 000 euros de rab' pour Bolloré.

Mais ce n'est pas tout ! Décidant au passage de rajouter 300 bornes (les pompes électriques avec leur cordon noir) pour les véhicules tiers, la ville va généreusement allouer une subvention "additionnelle" dont le coût est assez énigmatique. Elle évoque un chiffre de 4 200 euros par borne de recharge sachant que le bordereau de prix annexé, pour une tranchée "standard", fixe la participation de la ville à 14 450 euros hors taxes pour l'ajout d'une borne dans une station puis 7 750 pour les bornes supplémentaires.

Au minimum, le surcoût pour les 300 bornes sera donc d'1,26 million d'euros par rapport aux bornes initiales mais la dépense totale sera sans doute nettement supérieure car plus proche des 14 450 euros par borne, soit un total de plus de 4 millions d'euros !

Bref, Bolloré, du fait de ces avenants, va empocher lourd.

Est-ce cela la reconnaissance du vote ?


Vendredi 4 Octobre 2013
Serge Federbusch






1.Posté par Olivier FEUTRY le 04/10/2013 17:48
BOLLORE est l'archétype de ces quelques oligarques franchouillards pour qui le fait que la France soit le dernier pays socialiste du monde occidental a un gros avantage : cela fait fuir la concurrence ! Et tout ça compense largement la fiscalité confiscatoire dont ils sont l'objet d'autant qu'ils sont épaulés par des as de l'optimisation fiscale.

Surtout que dans le cas de BOLLORE, celui-ci a absolument besoin des autorités françaises pour faire prospérer ses affaires dans la Francafrique, le continent noir étant la vraie vache à lait de son groupe, ses activités sur celui-ci apportant 80 % des bénéfices de son groupe.

2.Posté par parisien le 04/10/2013 21:15
raison supplémentaire d'envoyer hidalgo voir si c'est plus agréable de vivre sur la lune ainsi que la clique qui l'entoure.

3.Posté par christian15eme le 07/10/2013 10:34
A mon humble avis, très bonne analyse de Olivier Feutry....J'approuve !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes