DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Paris : le mitage continue



On finit peu à peu par oublier la vague précédente. Qui parle encore dans les médias du lycée Jean Quarré, occupé de force par les clandestins et leurs soutiens et qu'Hidalgo a fini par concéder non sans avoir au préalable effectué aux frais des contribuables de lourds travaux de remise en état ?



Plus de 200 "migrants" sont installés à demeure dans les lieux depuis six mois, après avoir connu des pics de fréquentation à 1000 individus.

La pompe aspirante a continué de fonctionner comme on le voit tous les jours du côté de Stalingrad et c'est un second lycée parisien, Jean-Jaurès, qui donne sur l'avenue Simon Bolivar, qui est désormais envahi, toujours dans le bienheureux 19ème arrondissement.

À l'intérieur de cet établissement, quelque 150 intrus : Erythréens, Soudanais, Somaliens, Afghans, Yéménites, mais aussi Marocains, Tunisiens, bref rien qui n'ait un rapport avec un danger direct pour leur sécurité, critère du droit d'asile.

«Il y a même un bébé de 4 mois», raconte un militant du collectif La Chapelle debout, qui a programmé l'opération d'occupation selon Le Figaro.

Le mouvement fait donc tâche d'huile. Hidalgo, dans ce domaine comme dans les autres, a tenté de tenir un double langage, accueillant et permissif d'un côté, discrètement répressif de l'autre. Mais cela ne fonctionne pas et les gauchistes qui se servent des migrants, à moins que ce ne soit l'inverse, ont décidé de la mettre devant ses contradictions.

Pendant ce temps là, les Parisiens devront payer et les flux vont s'accélérer, sachant que seule une expulsion immédiate et systématique de ces faux réfugiés pourrait endiguer leur arrivée.

Dimanche 24 Avril 2016
Serge Federbusch






1.Posté par david le 29/04/2016 16:58
Merci pour rappeler le triste état dans lequel est la France aujourd'hui, avec des gouvernants incapables et coupables, un peuple en souffrance, plus protégé, sans cesse culpabilisé ....

Et eux que donnent-ils pour les migrants ! ils devraient diminuer leurs émoluments de 50% pour commencer, et participer à l'effort qu'ils demandent aux autres....

les socialos, toujours très généreux.. à deux conditions :
- la première est d'aider ceux qui votent pour eux
- la seconde est de l'être avec l'argent des autres .. comme àa on récupètre les lauriers, le portefeuille plein ! et on peut en plus savourer son plaisir en se payant leur tête, cf mou président...les sans dents, prier pour moi, pour eux, je suis audcieux, la france va bien.... pauvre C****
-

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes