DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Seppuku leur demander


Honte sur nous !

Un de nos fidèles lecteurs extrême-orientaux ( hé oui, il y en a quelques uns ! ), nous a envoyé un article paru dans le "New China Morning Post" qui s'extasie devant le courage de l'association japonaise "Greenbird". Ses membres trouvent que Paris est tellement sale qu'ils ont entrepris de le nettoyer eux-mêmes. Et pendant ce temps, la mairie continue ses campagnes d'affichage pour se dédouaner du problème ...



Seppuku leur demander
La saleté de nos rues incommode à ce point ces valeureux guerriers nippons, qu'amoureux de la ville lumière, ils sursautent en voyant ce qu'elle éclaire. Se levant avec le soleil, ils délaissent alors le sabre pour le balai et s'en vont ramasser les detritus parisiens, nous faisant définitivement perdre la face.

Si vous ne nous croyez pas, cliquez ici pour y découvrir cet édifiant article.

Paris, on l'a dit et redit, est une des grandes métropoles "développées" les plus sales, principalement du fait d'un service public de nettoyage où les personnels ne sont pas correctement incités à l'effort et évalués dans leurs résultats. Plutôt que de poser ce diagnostic politiquement et socialement risqué, la mairie entreprend à échéance régulière d'afficher des appels à la population où il est question de civisme et, en petits caractères, d'amendes. Certes, les Parisiens ne sont des modèles de propreté mais les carences de l'action municipale sont criantes (voir par exemple en cliquant ici).

Croyez-vous que les élus concernés feront un jour amende honorable en se courbant devant les caméras de télévision ?



Jeudi 23 Avril 2009


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par HUBIN le 14/05/2009 18:38
les japonais ont raison; je fais d'ailleurs comme eux et chaque jour je ramasse moi aussi des déchets pour les mettre dans les poubelles vertes anti terroriste qui sont régulièrement vidées sur le troittoir par des miséreux ou pseudo miséreux à la recherche de "bonnes affaires" pendant qu'elles sont aussi remplies à jet continu par des riverains qui plutot que de verser leurs déchets ménagers dans la poubelle de leur immeuble trouvent plus expédient (la poubelle est loin dans la cour! ) de les vider en sortant de chez eux dans la poubelle verte la plus proche .

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes