DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

En Marche, Louis-Philippe et Enver Hodja




Notre ami Henri--Jean Coudy entame une marche albanaise !



La palme et le gland
La palme et le gland
Un nouveau parti , pardon un mouvement, est majoritaire, probablement pour cinq ans à l'Assemblée Nationale.
Ce mouvement vient d'élire son chef, le jusqu'alors, jusqu'au printemps 2016, obscur député socialiste M. Castaner.

Ce mouvement entend représenter une nouvelle façon de faire de la politique, un " nouveau monde" qui rejette aux noirceurs de la Géhenne , l'" ancien monde".

Les amateurs de sciences politiques lui trouveront une étrange ressemblance avec le Rassemblement du Peuple Français ( 1947-1953) qui échoua à ramener au pouvoir le général de Gaulle ou avec l'Union pour la Nouvelle République - Union des Démocrates pour la République qui soutint sans broncher ni sortir une tête des rangs le général de Gaulle revenu au pouvoir en 1958 puis Georges Pompidou qui lui succéda jusqu'en 1974.

Mais En Marche fait beaucoup mieux, il ressucite , dans un rapprochement inattendu, le temps du Roi Louis-Philippe ( 1830-1848) et celui du dictateur albanais Enver Hodja ( 1945-1990).

Le roi Louis-Philippe parce qu'alors le droit de suffrage était censitaire , reservé à 2% des Français, les " capacités" comme on disait , qui élisaient les députés ; à En Marche le collège électoral est composé d'un cénacle de dirigeants nommés par le président de la République et par un cercle de 200 personnes qui seraient tirées au sort; le retour du suffrage censitaire , pourtant disparu, des paysages français depuis l'insurrection de Février 1848. Le monde nouveau, sans doute...

Mais il y a mieux: pour éviter toute fâcheuse surprise, le principe de l'unité de candidature a été retenu pour l'"élection" du chef du mouvement: M. Castaner était seul candidat et , ô surprise!, il été élu à l'unanimité moins deux voix...Dans l'Albanie socialiste, " phare du socialisme en Europe" le camarade secrétaire général du Parti communiste était élu avec ce genre de score qui montrait l'attachement des populations à son leader bien-aimé.

C'est ce grand exploit, qu'a réussi le " mouvement " En Marche qui se propose de révolutionner l'exercice démocratique.
Un moment extatique vers un avenir radieux...

Samedi 25 Novembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par blum le 25/11/2017 16:33
Castaner , on s'en fiche.
J'ai entendu à la radio, que Macron s'apprêtait à modifier le mode de scrutin, pour les "européennes"
de 2019, et trouve cela bcp plus inquiétant.

2.Posté par Jean-Pierre le 27/11/2017 05:53
Entre Castaner et Ferrand, je ne sais pas qui est le plus détestable ?

3.Posté par candide le 28/11/2017 12:57
@Jean-Pierre
"Entre Castaner et Ferrand, je ne sais pas qui est le plus détestable ?"

Darmanin.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes