DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Qui de Macron, Fillon ou Hamon sera le meilleur marchepied pour Marine Le Pen ?

Votre nouveau Pot aux Roses !



Les hommes préfèrent les blondes ...
Les hommes préfèrent les blondes ...

1 – Le tonneau des Domnaïdes

C’est un vrai concours entre les prétendants au titre de meilleur marchepied de Marine Le Pen pour l’Elysée.

Continuant à braver certains de mes lecteurs, je mettrai au sommet du podium François Fillon qui, à l’en croire, a décidé de se maintenir dans la course coûte que coûte. Son renvoi en correctionnelle accompagné de sa famille et de certains de ses amis ou, a minima, la saisine d’un juge d’instruction par le Parquet national financier sont pourtant probables dans les semaines si ce n’est les jours qui viennent.

Cela relancera inévitablement la polémique et il ne pourra s’en sortir qu’en criant de plus en plus fort au complot de l’Elysée et de la gauche, aidé par des ultras et des juristes aux raisonnements filandreux. Mais les faits sont têtus et il aura le plus grand mal à justifier des sommes perçues par Pénélope, notamment de son ami Ladreit de Lacharrière.

Pendant ce temps, la gauche électrisera ses troupes en le traitant de Mégamenteur et Mégavoleur, superlatifs du Supermenteur et du Supervoleur dont elle affubla naguère Jacques Chirac. Comment, dans ces conditions, appeler ses électeurs à voter Fillon au deuxième tour ? Le suppositoire de 2002 risque de se transformer en 2017 en « tonfa » modèle Théo pour son électorat de chouineurs progressistes. Décidément, ce Pot aux Roses devient de moins en moins politiquement correct en ces temps troublés !

Certains sondages ne donnent plus Fillon gagnant qu’à 54 % dans un deuxième tour face à Marine Le Pen. A ce stade de la compétition et avant de nouvelles révélations et polémiques autant dire que le jeu est ouvert. En attendant, Fillon perd chaque semaine un peu plus son élan réformateur. Il avait déjà fait montre de rouerie en parlant de la suppression de 500 000 emplois publics et non de 500 000 fonctionnaires, sachant que la disparition des emplois bidons créés par Hollande permettrait d’atteindre les deux tiers de cet objectif, le surplus étant laissé à la responsabilité des collectivités locales.

On a vu récemment le candidat LR annoncer qu’il ne toucherait pas au système de perfusion ruineuse qui irrigue l’Outre-Mer depuis des décennies. Il prévoit même d’accroître les aides de l’Etat et de verser encore plus d’argent dans le tonneau des Domnaïdes !

L’attitude vis-à-vis de ces danseuses de la République est depuis toujours le meilleur révélateur de la capitulation face au clientélisme. Fillon met également de l’eau dans son vin sur la question des remboursements par la sécurité sociale. Bientôt, il promettra comme Macron des dents et des yeux tout neufs aux Français. A ce rythme, il annoncera aussi que le report de l’âge légal de départ à la retraite sera progressif jusqu’à la Saint Glinglin. Il faut dire que depuis la faveur faite à NKM pour son investiture parisienne, on ne peut plus se faire trop d’illusion sur son éventuel mandat. Qui peut prétendre affronter le péril islamique et les fonctionnaires tout en redoutant la Pasionaria auto-proclamée des bobos de droite, électorat pourtant minuscule ?

Le cas Macron est plus savoureux encore. Cette pousse médiatique à la floraison soudaine commence à s’étioler. Le grand écart de ce danseur mondain de la politique lui a provoqué une déchirure musculaire en Algérie. Après avoir assimilé la colonisation française à une entreprise quasi-génocidaire le voilà soudain cherchant à se faire pardonner par les Pieds noirs en répétant la formule traîtresse de De Gaulle sur le forum d’Alger : « Je vous ai compris », sommet de duplicité ou de realpolitik au choix.
Mais, tout comme on n’imagine pas De Gaulle mis en examen, on n’imagine pas Macron sous le képi du général. Pour parvenir à ce niveau de duperie politique sans se faire pincer, il faut un charisme historique que n’a pas le prédicateur-banquier. Voilà ce qui arrive quand on part à l’assaut de l’Elysée conseillé par des Science-potards qui ont mal assimilé leur cours d’histoire contemporaine …

Bref, la candidature Macron est entrée dans un processus de délitement que les 5 à 6 % d’électeurs que risque de lui prendre Bayrou pourrait accélérer.
J’ai gardé les meilleurs pour la fin : Hamon et son double en délirium socialistens à savoir Mélenchon.

Leurs projets saugrenus de soviétisation de la France sont en concurrence frontale, non sur le fond mais du fait de leurs ambitions personnelles. Pour Mélenchon c’est la dernière chance de devenir lider maximo. Pour Hamon, il s’agit avant tout de préempter le parti socialiste après les élections. Aucun ne veut donc reculer et ils iront à l’affrontement final.

Tout cela nous conduit à une candidature frontiste solidement campée autour de 30 % au premier tour, appuyée sur quelques propositions démagogiques comme le retour de la retraite à 60 ans. Les trois challengers de Le Pen : Hamon, Fillon et Macron, se toiseront autour de 14 à 18 %. Un rien qualifiera l’un, l’autre ou le troisième. Le plus haut placé de ces impétrants sera tout de même assez bas. Les électorats de Fillon et Hamon auront ensuite le plus grand mal à se mobiliser pour l’adversaire d’hier au seul mot d’ordre de faire battre Le Pen au deuxième tour.

Quand à Macron, sa chevauchée solitaire et ses propos décousus finissent par entretenir des doutes sur son état mental qui risquent de priver de toute envie de voter pour lui ceux qui échappent à son magnétisme douteux, c’est-à-dire 94 % de la population.
Quoi qu’il arrive, les législatives qui suivront la présidentielle seront encore plus incertaines. La seule hypothèse de stabilité relative serait l’élection d’un Fillon cerné par la justice avec une majorité « Républicaine » fragile mais dopée au 49-3.

Quand on réalise que le scénario le plus sécurisant est lui-même passablement anxiogène, on mesure l’état de dégradation civique de notre République, inédit depuis 1958.


2 - Ecoutez et regardez Marcelin Deschamps !

Celles et ceux - ils sont rares hélas en France - qui sont favorables à une totale liberté d’expression, laquelle devrait faire l’objet d’une insertion dans la constitution comme aux Etats-Unis, ne devraient pas s’émouvoir des tweets racistes, homophobes et antisémites d’un abruti du Bondy blog du nom de Mehdi Meklat, alias Marcelin Deschamps. Mais en profiter pour promouvoir l’idée qu’on ne lutte contre l’imbécilité verbale que par la tolérance et l’indifférence. Cet épisode a au contraire montré à qui nous avons à faire. Il posait si bien avec Christiane Taubira en couverture des Inrocks.

Qui se ressemble s’assemble, c’est bien ça ?


3 - Hamon à Bondy !

A propos du Bondy blog, interviewé par ses «journalistes», Hamon déclarait récemment : « il faut créer une police des discriminations, une unité de 1000 inspecteurs». Ils iront fliquer les twitteurs dudit blog et leurs propos incitant à la discrimination ?

Mardi 21 Février 2017
Serge Federbusch






1.Posté par Corriger la gabegie publique le 22/02/2017 15:31
occasion manquée de corriger la gabegie publique et de tirer sur un seul quand tous les autres et notamment Hamon et Mélanchon en son atteint depuis plus de trente ans. 2017fev20

Ne parler que de Pénélope, c’est volontairement masquer le système français. Alors le canard déchainé on oublie le pire pour ne tirer que sur une ambulance, pour faire élire un individu messianique, totalement responsable des cinq années de galère que nous venons de vivre, avec florilège de passe droit et notamment le rachat inavouable de SFR par Altice la Holding du sieur drahi israélo-suisse mais plus français depuis longtemps même si né en France!!


http://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2017/02/20/penelopegate-une-occasion-manquee/?xtor=EPR-1-[NL_derniere_heure]-20170220&newsToken=9c25f97d-b045-4ebc-87ff-1f8408cda50a#utm_source=qdm&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20170220&utm_campaign=NL_derniereheure


"Député « attends, on va t’expliquer », et j’ai eu droit à tout le catalogue, femme attachée parlementaire en tête, en passant par la non obligation de siéger pour continuer d’exercer, mon ambition.

Le cas Fillon n’est qu’une paille dans une botte de foin, que dis-je, une meule . Soutirer le maximum d‘argent public, ils le font tous (ou presque), de cette manière ou d’une autre, directement ou indirectement, légalement ou non. C’est un sport bien français qui n’a pas d’égal dans le monde démocratique et civilisé.

La presse (de gauche) joue bien sur la mémoire défaillante des français pour attaquer un seul homme (de droite) au lieu d’en profiter pour dénoncer un système gigantesque. 20 à 25% des députés sont dans ce cas, combien indirectement ? Un site a dénombré 57 cadres du PS ou membres du gouvernement actuel ou passés condamnés, oubliant au passage la droite, sans doute aussi nombreuse.
2 candidats à la Présidence, un autre candidat à la candidature condamné pour des faits identiques, ainsi qu’un ancien Président de la République.

Remarquable pourcentage de pratiquants dans cette population de Français devant être exemplaire, sans compter ce que l’on ne sait pas ! Oubliés Chirac, Cambadélis, Mauroy, Juppé, Harlem Désir, Emmanuelli, Guérini, Rebsamen,.. et cet ancien premier ministre encore ministre dont on n’a pas le droit d’évoquer la condamnation devant un casier devenu vierge par « réhabilitation ».

Emplois fictifs et rapports bidons sont le lot de beaucoup de politiques, rappelez-vous la MNEF, partie visible d’un gros iceberg, les sociétés, institutions et autres organismes « rendent » presque tous « service » à quelqu’un. Combien d’emplois fictifs dans les mutuelles et syndicats qui sont dispensés de donner leurs comptes aux affiliés ?

Les plus généreux sont sans doute les organismes publics pour y caser les amis, les anciens conseillers : tous les organismes publics, para publics où le Président ou des Ministres peuvent effectuer des nominations. Institut du monde arabe (avec ses 1000 repas de direction par an), Banque de France, Caisse des dépôts… Dans cette dernière Sophie Coignard a enquêté et parle d’immense « usine à recyclage des copains », et des « énarques sur étagères », terme interne pour désigner les hauts fonctionnaires embauchés dont on ne sait que faire et payés à rien faire. Emplois réels ou fictifs, fonctions fictives ou réelles ? Que dire de celui embauché par cet organisme pour « gérer la station de ski de Chambéry » ! Que l’on me dise où sont les pistes de cette ville ! Edifiant. (La Caisse – Enquête sur le coffre-fort des Français » au Seuil).

Et puis il y a tous ces chargés de mission, détachés, mis à disposition,.. Rappelez-vous l’histoire de Le Duigou, numéro 2 de la CGT, nommé conservateur des hypothèques pour ses 6 derniers mois afin de lui assurer une bonne retraite. Il n’a pas pris ses fonctions car il a été mis à disposition de la CGT.

Emploi fictif ou réel ? En tous cas sa retraite elle n’est pas fictive, comme celles que tous ces emplois plus ou moins fictifs vont toucher pendant 25 ans ! Des comme cela, il y en a partout.
La Cour des Comptes en 2010 relevait 20 000 enseignants qui n’enseignaient pas, certains détachés ou mis à disposition qui dans un Ministère, qui dans un Syndicat, certains non payés par leur corps d’origine, d’autres si.

Tout le monde cherche les états de service de Pénélope, mais qui est allé voir combien d’heures d’enseignement effectuées en trois ans par Hamon à Paris 8 (où l’on retrouve également Copé) ?

Que dire aussi de l’IGAS, qui en 2015 comportait 183 inspecteurs dont 97 « dans le service », et 86 « hors du service », détachés ou sous un autre label, leur permettant de revenir, gardant à vie le statut de leur corps, tout comme le Président actuel détaché de la Cour des Comptes où il pourra revenir pour valider sa retraite qui s’additionnera aux autres, tout comme Le Duigou a été détaché des finances pour 30 ans à la CGT.

En surplus d’effectifs, l’IGAS recrute toujours, à plus de 50% des énarques, mis sur étagères. Voynet y est, Chérèque y était, Le Duigou a été casé lui au Conseil d’Etat après Conseil Economique et Social (où est Mr Chassang), sur d’autres étagères validant une et des retraite supplémentaires. 

Rappelez vous aussi cet ancien premier ministre passé 24 heures aux affaires étrangères pour valider 100 000 € de retraite. Alors les Fillons….

Que dire d’autres postes pour les copains comme les préfets hors cadre. Que dire de ce grand patron de presse pourfendeuse de Fillon dont la fille touche de la ville de Paris (spécialiste des emplois fictifs quel qu’en soit le maire) plus que Pénélope, pour un mi-temps, et qui a sa vie de famille avec enfants en Allemagne. Ceci pour diriger une association.

Les associations, autre truc prodigieux et moins visible pour arrondir ses fins de mois et ceux des amis.


Rappelez-vous la condamnation de Sylvie Andrieux pour avoir attribué des centaines de milliers d’euros à des associations fictives pour assumer un train de vie à leurs dirigeants. Et des associations de ce type, il y en a des milliers, souvent créées par les élus et subventionnées en toute connaissance de cause.


Plusieurs dizaines de milliers de personnes en France relèvent de postes fictifs ou autres procédés assimilés pour vivre de l’argent public sans grande contrepartie, plus de 50 000, sans doute 100 000 avec les retraités. Sachez, personne n’en parle, qu’en face de chaque emploi de ce type, va une retraite qui elle n’est pas fictive et qui vient gonfler la note.

Chaque fois qu’il y a eu condamnation, il y a parfois amende, rarement remboursement, mais jamais je n’ai entendu parler de remboursement de points mal acquis. Les sommes totales sont considérables, quelques dizaines de milliers d’euros multipliées par 50 ou 100 000, cela fait des milliards chaque année.


Ne parler que de Pénélope, c’est volontairement masquer le système. Alors le canard déchainé on oublie le pire pour ne tirer que sur une ambulance, pour faire élire un individu messianique, totalement responsable des cinq années de galère que nous venons de vivre, avec florilège de passe droit notamment le rachat inavouable de SFR par Altice la Holding du sieur drahi israélo-suisse mais plus français depuis longtemps même si né en France!!

En cachant le problème derrière un seul homme, on manipule les Français.

Fillon devrait changer de conseiller : si au lieu de crier à la chasse à l’homme, réelle, sans parler des faits tout aussi réels, il s’était de suite excusé d’avoir utilisé ni plus ni moins que la plupart des politiques un système ancien qui devait cesser et qu’il s’engageait à y mettre fin avec inéligibilité à vie et perte d’emploi public pour toute personne utilisant des fonds publics autres que sa rémunération ou pratiquant le favoritisme, là il était crédible.

Malheureusement aucun candidat ne le propose, et on continue de nous amuser avec la publication de patrimoines, hors sujet. Il est vrai que leur demander cela, c’est un peu leur demander de couper la branche sur laquelle ils sont assis, c’est pour cela que j’ai bien peur que cette gabegie continue, car je ne vois pas qui peut l’arrêter."

2.Posté par Béret vert le 22/02/2017 16:10
Bref, pour fuir se marigot, on a le choix entre l'abstention et les îles Galápagos.

3.Posté par jean Hertz le 22/02/2017 16:46
Je continue à penser que Fillon doit rester, même si vos craintes me semblent tout à fait justifiées, au motif qu'il n'y a pas d'alternative à droite. On peut se demander qui le remplacerait et aboutir à une hypothèse plus ou moins viable, mais le remplaçant n'aura pas la légitimité de Fillon et risque fortement, pour cette raison, de ne pas être tout seul.
Or, le problème en politique n'est pas de trouver des dirigeants mais de ne pas en trouver trop.
L'ancien système où l'électorat de droite choisissait en gros entre RPR et UDF au premier tour fonctionnait correctement et fonctionnerait encore aujourd'hui s'il n'y avait pas le léger problème du FN.
Il y a quelques semaines, la présidentielle 2017 ressemblait à une élection à un tour de facto, avec le même genre de problèmes potentiels que la présidentielle à un tour du Chili en 72, pour prendre un exemple au hasard.
Aujourd'hui, effectivement, avec Le Pen à plus de 40% au deuxième tour, on est plutôt dans une situation où la droite et la gauche auraient presque intérêt à organiser une primaire commune.
Ce pays n'est pas très bien parti.

4.Posté par Challier le 22/02/2017 19:23
Science-potards est bien trouvé. Un potard est aussi un apothicaire, comme les comptes qui nous sont présentés.
Pourquoi pas sciences-potes ? çà porte à gauche !
Tous ces technocrates ruinent la France. Comme aurait fait l'énarque Juppé, en empruntant constamment.
Nous sommes en Ripoublique bananière d'Hexagonie !
Pauvres de nous !

5.Posté par bouquiniste1 le 22/02/2017 23:33
et surtout ne pas voter blanc , car c est voter pour le vainqueur ,cherchez l erreur

6.Posté par Phil75 le 23/02/2017 07:09
Qu'on le veuille ou non, MLP est probablement une des plus fines stratèges politiques de ces dernières années. Elle va gagner sans pratiquement rien faire, jouant sur le pourrissement et la décomposition tant de la droite dite traditionnelle que du parti solférinien anciennement socialiste, qui tous deux ne sont plus que des clubs de politiciens professionnels qui n'ont jamais travaillé de leur vie dans une entreprise ou une administration de terrain, avides d'argent, de prébendes et de mandats en tous genres (et plusieurs à la fois si possibles).

Elle sait jouer également de la bêtise crasse des media bien-pensants qui s'offusquent de son refus de porter le voile au Liban, lui offrant une publicité gratuite qui lui fait gagner toujours plus de voix. Michelle Obama n'a pas été pointé du doigt pour la même chose en Arabie Saoudite qui est pourtant le temple de l'obscurantisme.

Même les accusations par rapport à l'histoire des assistants parlementaires européens ne semblent pas "prendre", tout simplement à mon avis car le monstre technocratique qu'est devenue l'Europe est de plus en plus honni par les citoyens, ils se disent peut-être que ce n'est pas un crime que de voler les voleurs. Alors que pour Fillon ils ont le sentiment d'avoir été volés eux-mêmes : MLP a tapé dans les caisses de l'Europe détestée, alors Fillon a tapé dans les caisses de la France.

7.Posté par désirdechangement le 26/02/2017 16:58
M.Macron n'a pas le niveau pour pouvoir bien gouverner la France dans les années à venir.Si l'on suit ces gens qui ont une très haute idée d'eux-mêmes (alors qu'en fait la trace qu'ils laissent dans la mémoire collective est insignifiante)il n'y a pas de problème dans les hôpitaux,dans les campagnes,dans la police,dans l'enseignement (y compris supérieur),dans la jeunesse.Tous les enjeux majeurs qui nous occuperont demain,qui mobilisent pourtant déjà la réflexion,l'énergie,l'intelligence de très nombreux Français sont tout simplement passés sous silence,oubliés,escamotés.C'est la raison pour laquelle ces "responsables" amusent les électeurs depuis déjà assez longtemps.Non seulement les problèmes ne sont jamais pensés mais en plus de cela les préconisations avancées ne peuvent que faire empirer la situation.Un exemple:l'idée absurde consistant à ne plus faire peser les prélèvements sociaux sur les revenus du travail mais sur la fiscalité (directe & indirecte).Le démantèlement de la Sécurité sociale (à laquelle pourtant même la droite s'est ralliée),envisagé à terme inévitablement est d'une stupidité sans nom.Ces "responsables" politiques dont la légitimité ne repose même pas sur le suffrage universel sont d'un niveau tellement affligeant qu'ils portent atteinte à la dignité du peuple français.C’est une source de désespoir.Nous devons renouer avec la politique en nous appuyant sur des leaders dignes de ce nom,à la hauteur des enjeux,des évènements,des défis.Yannick Jadot,Benoït Hamon,Jean-Luc Mélenchon ont le niveau pour faire face à une situation difficile pour la France :de nombreux problèmes trouvent des solutions,les vrais enjeux sont dits et pensés.Des millions et des millions de Français aspirent au vrai changement.Nous pouvons changer le cours des choses.

8.Posté par rollo le 02/03/2017 17:03
% Challier %

Avec Fillon tout va très bien madame la marquise......

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes