DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Tir à Grande Vitesse !



Christiane Chavane les alstomise tous !



Peut aussi servir à un capitaine de pédalo ...
Peut aussi servir à un capitaine de pédalo ...
QUAND ALSTOM BÊLE FORT…

La facture est Alstonomique.

Pour préserver 400 emplois sur un site industriel pendant un an, et alors que les 400 employés auraient pu être recasés sur un autre site, l’état dépense 700 millions d’euros pour l’achat de 15 motrices TGV inutiles, soit 1,75 million d’euros par poste de travail ou encore plus prosaïquement 110 ans de SMIC par salarié.

Bien entendu le site de Reichstoffen qui produit des motrices classiques s’inquiète à juste titre de la baisse d’activité qui ne manquera pas d’en résulter pour eux, puisque, si la SNCF fait rouler des motrices TGV sur des lignes corail, c’est autant de locomotives corail qui ne seront ni fabriquées ni vendues. On aura dépensé tout cet argent pour transférer le problème sur l’usine qui marchait.

La SNCF s’inquiète aussi, car mettre des motrices TGV sur des lignes classiques signifie un entretien plus coûteux, sans rien apporter puisque la vitesse est limitée par le réseau. On ne fait pas rouler une formule 1 sur une départementale. Pour les trains, c’est pareil.

A ce stade et si l’état veut vraiment empêcher les employés de Belfort de se délocaliser, il aurait été plus intelligent de leur refiler 200.000 euros à chacun, la note aurait été divisée par plus de 8, et peut être un ou d’eux des bénéficiaires aurait-il choisi de créer une nouvelle entreprise…

J’ai parfois l’impression que les demeurés qui essaient de nous gouverner sont restés de grands enfants. Il est vrai qu’à force de rester entre hauts fonctionnaires sans jamais avoir vu à quoi la vraie vie ressemblait, il est impossible de grandir. Après avoir joué au meccano industriel, les voilà qui se mettent au train électrique. Ils achètent des locomotives pour le compte de la SNCF qui n’a rien demandé et sans aucun appel d’offres, au mépris de toutes les règles. On leur explique que ce sont des locomotives grandeur nature, et pas des jouets ? Valls a une excuse, il ne peut pas à la fois être Manuel et intellectuel. Mais les autres : François, Michel, Myriam… ?

Le drame dans tout ça, c’est que cette nouvelle ponction de 700 millions pour ne rien sauver, c’est l’équivalent de 44000 SMIC annuels bruts, donc 20.000 à 30.000 emplois détruits ailleurs (en comptant large avec les charges sociales patronales).

Fallait-il sauver l’usine ?

Sarkozy avait nationalisé Alstom pour ne pas laisser sombrer la société, alors que la branche ferroviaire perdait déjà de l’argent et aurait pu être vendue pour renforcer le reste. C’était soi-disant une bonne affaire. C’est vrai que mettre l’état aux commandes d’une entreprise, tout le monde sait que ça marche mieux. On place un chef comptable (haut fonctionnaire énarque de préférence et nécessairement incompétent mais du bon bord politique) à la présidence, il dégaine sa calculette mais n’a aucune vision industrielle, ne cherche pas à innover, ne regarde que le profit à très court terme et ne voit pas ce qu’il a sous le nez. Il y a dix ans que Belfort n’a plus vendu une locomotive. Trop de charges et d’impôts pour être compétitifs dans les appels d’offre, trop de rigidité pour une entreprise qui s’imagine avoir un marché captif parce qu’il y a des accords-cadres avec la SNCF, autre entreprise d’état en faillite. Il faut fermer le site ? Qu’à cela ne tienne et Alstom peut se permettre d’être généreux avec les salariés qui ne veulent pas déménager plutôt que d’entretenir une usine non rentable. Il y a des années que cela aurait dû être fait.


ASSURANCE SURVIE
Le placement préféré des Français est en train de se faire torpiller par le gouvernement socialiste. Dans le cadre de la loi Sapin 2, deux mesures apparaissent :
- Primo : tous les contrats multi supports seront désormais soumis à la totalité des prélèvements sociaux CSG/CRDS et plus si affinités, soit 15,5% au lieu de 7,5% actuellement, et ceci avec effet rétroactif, ce qui rend évidemment moins intéressants des contrats dont les fonds en euros rapportent déjà peu.
- Secundo et c’est beaucoup plus grave : l’état s’arroge le droit de limiter ou bloquer les rachats en cas de crise ou de remontée des taux d’intérêts. Or les fonds en euros sont principalement de la dette française. Par ailleurs il me semble bien que les contrats sont obligés d’inclure une part de fonds en euros. Autrement dit Monsieur Sapin peut décider de vous servir des taux négatifs, voire faire main basse sur une partie de votre épargne, et vous empêcher de solder votre contrat pour éviter le pillage. La seule solution est de convertir le maximum possible de votre contrat en unités de compte, mais celles-ci sont soumises aux aléas du marché alors que les assurances-vie en euros étaient privilégiées par les petits et moyens épargnants qui n’ont pas envie de jouer aux dés leur future retraite.

HAWA N’DONGO

Vous ne connaissez pas cette charmante jeune fille de 24 ans, étudiante à Sciences Po sur le thème « diversité et discriminations » (tout un programme) et militante féministe ? Moi non plus, jusqu’à hier. Accessoirement elle est musulmane et voilée et son heure de gloire fut de voler dans les plumes de Marisol Touraine, parce que celle-ci avait osé dire que le voile était un signe d’esclavage des femmes.

Donc cette jeune fille considère que porter le voile est un choix, fait librement. C’est peut-être vrai pour elle, ce n’est hélas pas une généralité. Choisir de se laisser enfermer par un mec, de lui obéir au doigt et à l’œil et de risquer la paire de baffes pour un oui ou pour un non est effectivement tout à fait possible. Le problème c’est que notre société n’accepte pas que les femmes soient enfermées et baffées. Donc ce choix ne peut se faire chez nous, tout simplement. Choisir de porter un voile pour préserver sa virginité, cela signifie aussi qu’elle considère que tout sujet mâle qu’elle risque de croiser est un violeur potentiel. Or nos lois interdisent aussi le viol. Il n’y a qu’une conclusion à tirer de tout ça : elle est libre de se voiler et de faire du prosélytisme pour l’esclavage choisi… AILLEURS !

Cela dit, pourquoi est-ce que je parle d’elle ? Ah oui… Justement elle va bientôt aller ailleurs. En fait notre état bienveillant l’envoie en Malaisie tous frais payés pour représenter la jeunesse française à un évènement appelé « Leadership de la jeunesse ».

Elle va donc être le symbole de la jeune femme française. Génial non ? Ensuite elle posera (voilée) pour la nouvelle Marianne ?

Le plus fort c’est que les mouvements féministes applaudissent.

KIM KHARDASHIAN

J’ai un peu de mal à ne pas rire de la déconvenue de la « star » américaine de passage à Paris, braquée par de vilains voleurs. Paris est une ville dangereuse, c’est exact, et de plus en plus. Ce n’est pas encore Rio, mais Hidalgo fait tout ce qu’elle peut pour battre des records de saleté et d’insécurité et elle va bien finir par y arriver. Donc son agression n’est pas un cas isolé.

Cette dame se promène sur la planète avec 9 millions de bijoux, ne les enferme pas même dans le coffre de l’hôtel, ce qui est déjà téméraire. Mais soit ! Après tout elle n’est pas responsable si les voleurs courent les rues et s’il faut se priver au nom de la sécurité, autant ne pas avoir de bijoux du tout.
Ce qui en revanche n’est plus de la témérité mais juste de la stupidité, c’est de passer son temps à publier des selfies et à faire parler d’elle sur les réseaux sociaux 24H/24, de la douche et du petit déjeuner jusqu’au soir. A croire qu’elle est en représentation de TV réalité en permanence. Du coup si elle n’a aucune vie privée je comprends qu’elle roule sur l’or, elle le mérite, qui d’autre travaille 24H/24 même quand elle dort ? Donc annoncer urbi et orbi : « je suis seule avec mes bijoux, mon garde du corps a accompagné ma sœur en boîte », c’est quand même un peu tenter le diable, et pas seulement à Paris.

Mercredi 5 Octobre 2016
Serge Federbusch






1.Posté par Picsou 75 le 06/10/2016 14:47
Et tout cela sans appel d'offres ? Depuis quand l'état peut passer des commandes en dehors du code des marchés publics ? Que penser d'une telle démarche ?
Je serai un concurrent de Alstom, je lancerais une action judiciaire...

2.Posté par Challier le 08/10/2016 05:01
Quand j'étais enfant c'était mon père qui jouait le plus au train électrique, et il choisissait les trains, les signaux et les rails qui lui plaisaient le plus et me les offrait à Noël.
Rien n'a changé !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes