DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Dalidaland



Dalidaland
La pente de la butte est dure aux miséreux disait la chanson. Et aujourd’hui, même à scooter, la pente est impitoyable car elle mène inexorablement à un sens interdit, le record du genre étant atteint par la bien nommée rue des martyrs qui, croisant la rue Yvonne le Tac, n’offre plus d’échappatoire à ceux qui l’auront péniblement atteinte.

Comme il ne faut pas passer son temps à se plaindre -c’est mauvais pour la santé- le Delanopolois vous offre le nouvel hymne de Dalidaland : « parole, parole, parole », un vrai pastiche pour l’apéro !

Extrait du Delanopolis

« Delanido :

C'est étrange,
je n'sais pas ce qui m'arrive ce soir,
Je n’arrive plus à venir chez toi.
Des Abbesses au cimetière de Montmartre
Je ne vois que sens interdits


Dalida :

Encore tes maux toujours tes maux
les mêmes maux


Delanido :

Je n'sais pas comment te dire,
Au début, je voulais juste faire
une enclave à bobos
Une réserve écolo »


Pour accéder aux photos, cliquer ici

Mardi 18 Décembre 2007


Serge Federbusch
Serge Federbusch

Dans la même rubrique :

Principes et règles - 13/01/2008

Télécharger le jeu - 17/01/2008

Chauffe Saint Marcel - 18/12/2007

Place des Teufs - 18/12/2007

Le Marasme - 18/12/2007

Klébeurk - 18/12/2007

Bois guignol - 18/12/2007

Jaurèsapeau - 18/12/2007

Maréchaux-Traminots - 18/12/2007

Montparlasse - 18/12/2007

Boulevard Barrabas - 18/12/2007

Hagard du Nord - 18/12/2007

Magentarte - 18/12/2007

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes