DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Fire on London !


Christiane Chavane fait son shopping familial !



Le marché du logement londonien brillamment régulé par Sadik Khan : l'état des lieux en 2040
Le marché du logement londonien brillamment régulé par Sadik Khan : l'état des lieux en 2040
A SADIQ IN LONDON

Khan – Sadiq, pas Gengis – vient d’être élu maire de Londres. La presse nous en fait des pages sur le fait qu’il est musulman, ce qui au vu des problèmes croissants posés par cette religion n'est pas bon signe en soi, mais comme nous n’avons que leur relais pour nous faire une opinion, il est impossible de savoir si ce monsieur se revendique Londonien et accessoirement musulman, ou musulman et accessoirement Londonien.

Or c’est cela qui change tout. Le bon signe, c’est que contrairement à ce que nous raconte le Sun, sa femme n’est pas voilée.

Un signe moins bon est sa fréquentation passée d’organisations musulmanes plus que douteuses. Mais en tant qu’avocat amené à défendre des gens de sa communauté, on lui accordera le bénéfice du doute.

On peut regretter que le parti conservateur n’ait pu conserver la City, mais force est de constater que la droite britannique a été largement aussi stupide que l’UMP en France, en investissant un fils à papa bobo-écolo, sans doute parce qu’il avait payé pour ça. Mr Goldsmith a été aussi navrant que NKM à Paris, et les mêmes causes produisant les mêmes effets, il a perdu.

Sadiq Khan est issu d’un milieu plus que modeste, il a réussi, donc prouvé que l’on peut être immigré et s'en sortir par le travail. On ne peut lui enlever ça, et c’est aussi un signal positif pour tous les étrangers qui veulent bien s’intégrer à la population locale et préfèrent faire des efforts que passer leur temps à quémander et à se victimiser.

Hélas il est travailliste, en plus d’être musulman. Et c’est là que ça coince. Travailliste = socialiste, socialiste = clientéliste, clientéliste = communautariste. Mais soit, nous verrons bien.

Cependant on peut déjà se demander si sans cette élection les bus de Londres auraient affiché une publicité « Gloire à Allah » afin de recueillir des fonds pendant le Ramadan pour une association caritative musulmane. Le but de cette publicité serait d’aider les victimes de la guerre en Syrie. Uniquement les victimes musulmanes et uniquement les sunnites, ça va de soi. On peut avoir quelques doutes sur la destination de ces fonds, tout de même. Une fois en Syrie où iront-ils ? Armer les gentils rebelles ?


MOSCOUVICHY

Notre ex sinistre des finances ne CROIT PAS que l’Europe ait des racines chrétiennes. Désormais nous savons que l’histoire n’est pas une suite de faits mais une affaire de croyance. Une religion en somme. Or la religion de Moscovici n’est pas chrétienne, ni musulmane, ni juive, ni bouddhiste, elle est laïcarde et marxiste. L’empire romain germanique, le baptême de Clovis, les grandes croisades, tout ça, c’est juste une croyance, ça n’a jamais existé. Il y a eu un avant, bien sûr : les Celtes, la mythologie grecque et romaine, les invasions barbares… Mais c’est quand même bien, in fine, la chrétienté, qui a façonné la façon de vivre des européens, et le nombre d’églises, monastères et autres édifices à caractère religieux en témoigne dans TOUTE l’Europe de l’Atlantique à l’Oural.

MAIS ÇA VA MIEUX

Raconte partout Mou Président. Il y a une baisse spectaculaire des agressions contre les musulmans et les juifs. Evidemment puisque ces communautés sont non seulement protégées mais le seul fait de regarder de travers un de leurs ressortissants vous vaut d’être embastillé aussi sec. Par contre pas de statistiques sur les actes anti-chrétiens, qui pourtant se multiplient. Bizarrement ceux-là sont passés sous silence, totalement impunis, et même il ne saurait y en avoir puisque les plaintes ne sont même pas prises en compte. Encore une affaire de croyance.


SECURITE ALIMENTAIRE

L’Etat nous veut du bien : 1000 experts nutritionnistes vont, aux frais de Marianne, aller coller des petites pastilles en couleur sur les denrées de supermarchés : « trop gras, trop sucré, trop salé, acceptable, recommandé ». Le salsifis et le brocoli auront sûrement une pastille verte ?


LOI LA KHONNERY

Ah elle en aura fait couler de l’encre, cette loi minimaliste dont il ne reste plus que des débris, et de laquelle toutes les propositions à peu près intelligentes ont disparu dans le fatras des amendements et des corrections. Malgré ça les « Nuits Debout » ont organisé des manifestations que la presse nous vend comme énormes alors que ce ne sont que quelques milliers de gens épars. Comme notre gouvernement est exemplaire et que son courage est inégalé, ils vont faire passer les résidus de la loi par le 49-3, sans discussion, au risque d’une motion de censure. Je doute que la gauche vote une motion qui les mettra tous au chômage, mais peut-être Hollande rêve-t-il d’une cohabitation pour mettre ses échecs sur le dos de la droite et se représenter en 2017. Dans ce cas il se trouvera bien un niais de la fausse droite pour aller à la soupe et faire son jeu malsain.


ET LE CHOMAGE DES JEUNES DANS TOUT ÇA ?

Un dispositif de ce gouvernement de parfaits crétins est passé inaperçu : il concerne les stagiaires. Je m’en suis aperçue récemment parce que mon fils étudiant est en train d’en faire les frais. L’Etat a voulu légiférer et a plafonné le nombre de stagiaires dans les entreprises afin d’empêcher les vilains patrons profiteurs de prendre des stagiaires au lieu d’embaucher. Or nous sommes en récession, il y a déjà peu de postes, si en plus on limite le nombre de stages, il devient très compliqué d’en trouver.

Ces abrutis ne savent pas qu’un stagiaire ne remplace jamais un titulaire. Un stagiaire est un apprenti, en formation. Cela veut dire qu’il ne connaît pas le métier mais qu’il est là pour l’apprendre, qu’il doit être encadré. Il ne rapporte rien à l’entreprise, au contraire. Mais empêcher les jeunes de trouver des stages, même si ça ne crée aucun emploi, ça ne modifie pas les chiffres du chômage puisque ce sont des étudiants. Donc on peut y aller sans vergogne.

Les élèves ingénieurs, DUT, BTS… ont tous des stages obligatoires pendant leur cursus. Ces stages sont destinés à les familiariser avec plusieurs aspects de leur futur métier. Les entreprises qui les accueillent le font à la fois par souci de pérenniser leur métier, et afin de se constituer un vivier de futures recrues. Il est grave de les en empêcher ! Mais ce gouvernement n’a pas d’yeux pour les métiers techniques, seuls les glandeurs des études universitaires sans but les intéressent, c’est le «vivier » des militants gauchistes. Sauf que ça ne fait pas la France de demain, ou ce sera une très pauvre France.

En attendant si un lecteur de Delanopolis veut proposer un stage de conduite de travaux de 3 mois de début juin à fin août (début possible jusqu’au 15 juin et prolongement possible jusqu’au 15 septembre) pour un élève ingénieur BTP, qu’il me contacte via le site.

Mercredi 11 Mai 2016
Serge Federbusch





Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes