DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Noir c'est noir



Christiane Chavane se joint aux célébrations nationales !



Noir de rire
Noir de rire
JOHNNY JOHNNY

Pendant plus de trois jours la terre s’est arrêtée de tourner. Jean D’ Ormesson a eu de la chance de mourir un jour avant Johnny, sinon personne n’aurait parlé d’un académicien qui a contribué tout de même un peu au rayonnement de la France par sa culture et son œuvre littéraire.

L’idole des ex-jeunes et des moins jeunes s’en est allée bruyamment, c’est le moins qu’on puisse dire. Que l’on rende hommage à un chanteur dont la carrière a été longue et fructueuse, un des seuls Français, si ce n’est le seul, capable de remplir les stades, c’est bien. C’est normal. Mais tout ce cinéma était-il bien nécessaire et qu’est-ce que notre président « pipeul » est allé faire à la messe d’enterrement si ce n’est une fois de plus, trouver une occasion de se faire voir ? N’y a-t-il pas là un peu d’indécence ? Notre président n’a-t-il rien de mieux à faire ?

Il paraît que Johnny aussi faisait rayonner la France à l’étranger. Curieusement j’ai dû m’absenter ce week-end pour un court voyage aux environs de Bilbao. Ça n’est pas très loin de la France, et pourtant en discutant avec mes interlocuteurs, lorsque j’ai évoqué notre « idole » nationale, on m’a répondu : « Qui est-ce » ?

Ah si, Jupiter a quand même trouvé le temps de dire une stupidité à propos de l’initiative de Trump de faire de Jérusalem la capitale d’Israël, ce qu’elle est déjà de fait. Trump a le mérite d’en finir avec l’hypocrisie ambiante. Il paraît que cela pourrait mettre le Moyen Orient à feu et à sang. Ah bon, parce qu’il ne l’est pas déjà ? Il y a eu ce week-end un attentat à New York. On se doute d’où ça vient, mais c’est juste un de plus. Les adeptes de la religion de paix des cimetières n’ont pas besoin de prétexte. Netanyahu a remis notre président Jupitérien à sa place, les journaux sont restés prudents pour relayer l’information. D’autres dirigeants européens plus avisés suggèrent que Jérusalem soit une double capitale, ce que d’ailleurs propose aussi plus ou moins l’Arabie Saoudite que le futur roi semble bien décidé à réformer.

LREM a foiré une municipale partielle. Ça non plus on n’en parle pas trop.

Wauquiez a très largement gagné la présidence des républicains, avec un score de plus de 70 % et plus de 100.000 votants. S’agissant d’un vote réservé aux adhérents à jour de leur cotisation, c’est remarquable, sa victoire n’est pas contestable. Les tenants de la ligne « centre-mou » en sont pour leur frais. Comme on l’avait déjà vu avec Fillon, les militants de droite veulent que LR s’engage dans une politique de droite et en ont assez que les dirigeants du parti se laissent dicter leur conduite par la gauche, qui délivre des diplômes de Bien-Pensance. Maintenant attendons-nous au pire : les Juppéistes et autres constructifs sont de mauvais perdants et feront tout pour savonner la planche de leur nouveau chef. Quant à notre cher président, à qui visiblement le virage à droite de LR fait peur car il craint que sa réélection ne soit pas dans la poche, je ne doute pas qu’il est déjà en train de harceler le « cabinet noir » de l’Elysée et qu’il va tout faire pour trouver des poux à son rival.

KIM-JONG-AN-PLU-KON

Au cours de la campagne pestilentielle j’avais émis l’hypothèse que l’incompétent propulsé sur le devant de la scène par les médias aux ordres ne ferait rien d’autre au cours de son mandat que du bluff, et des ronds de jambe aux frais de Marianne.

Je n’avais pas oublié de préciser mon inquiétude, car l’histoire est pleine de personnages de ce type, qui, dès qu’ils ne parviennent plus à couvrir leur échec notoire à redresser un pays qui part en vrilles, n’hésitent plus à s’asseoir sur la « démocratie » et s’en prennent violemment à leurs opposants.

Les premiers signes apparaissent déjà, au-delà d’une propagande effrénée dans tous les médias subventionnés…

Notre Jupiter national se prend tellement pour Napoléon-Louis-XIV-en-mieux qu’il n’arrête pas de se faire voir en long en large et en travers partout où c’est possible avec sa maman de substitution. On devrait peut-être lui rappeler que Louis XIV et Napoléon n’avaient pas besoin de maman pour prendre des décisions, mais c’est inutile car lui n’en prend strictement aucune.

Après avoir sorti son inutile et indécent grain de sel pour l’enterrement de Johnny, s’être fait recadrer par Netanyahu pour avoir eu l’impudence de donner un avis inutile sur Jérusalem, il a fallu qu’il organise à Boulogne un raout sur la COP 23 à grand renfort de bling-bling hollywoodien : il est notoire que de grands scientifiques comme Léoconardo Carpaccio et Schwarz-en-guerre ont largement épluché le sujet « réchauffement » puisque les minettes transpirent en les voyant. Ce week-end Monsieur le Roi en CDD pour 5 ans et plus si on ne parvient pas à lui coller le grand coup de pied au cul que cet imposteur mérite, va fêter, certainement à nos frais, son 40e anniversaire à Chambord, rien que ça. Closer, Match et autre merdias pour midinettes auront de quoi écrire, avec photos de M’as-tu-vu à l’appui. Le poids des moches, le choc des gogos !

Vendredi 15 Décembre 2017


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par grimm le 18/12/2017 09:15 (depuis mobile)
l'oeuvre litteraire de d'ormesson est quasi-nulle.
A la Madeleine, ce n'etait pas une messe,mais seulement un hommage religieux.

2.Posté par menfin le 18/12/2017 10:58
@grimm : messe ou hommage, Macronet n'avait rien à y faire. Quant à l'oeuvre littéraire de d'Ormesson, si elle est discutable, elle vaut largement celle de Johnny, non ? Par ailleurs que Johnny ait voulu faire un dernier spectacle pour ses fans en descendant les Champs Elysées, c'est très bien, mais qu'est ce que les motards de la république fichaient là ?

3.Posté par vu de sirius le 19/12/2017 16:18
Je me demande si l'on peut quantifier la contribution au changement climatique des participants à la COP, dont la plupart sont venus...en avion!

4.Posté par challier le 20/12/2017 03:54
Ce cirque me rappelle une chanson de l'époque, dont je me souviens beaucoup plus que de celles de Johnny :
Mon Dieu que c'est triste,
D'avoir des parents twist !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes