DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Amère victoire pour le 7° art : retour à la case "salle de cinéma", mais casse du "Grand Écran" !



La persévérante association "Sauvons le Grand Ecran" a décidé de dissiper le rideau de fumée que la mairie de Paris tente de souffler sur cette salle mythique.



Amère victoire pour le 7° art : retour à la case "salle de cinéma", mais casse du "Grand Écran" !
"Il n'y a pas forcément lieu de se réjouir sans réserve de la « bonne nouvelle » annoncée par Jérôme Coumet, maire du 13ème, dans son courrier du 30 août 2011, selon laquelle le Grand Écran va accueillir un multiplexe de 10 salles. Si on peut se féliciter que les recours de l'association Sauvons le Grand Ecran ont jusqu'ici évité à cette salle d'exception d'être transformée en simples boutiques, cette opération aboutirait en définitive... à la destruction pure et simple de ce complexe polyvalent unique en son genre dans toute la région !

Selon le maire, d'importants investissements seront engagés par l'enseigne Pathé pour créer un multiplexe de 10 salles totalisant 1250 places (soit seulement 400 de plus que les possibilités actuelles : 1 grande salle de 650 places + 2 petites salles de 100 places). Au final, on va donc dépenser des millions d’euros pour détruire une salle à la configuration exceptionnelle en matière d'espace, de vision et d'acoustique - qui attirait des spectateurs de toute l’Ile-de-France et de province - pour la remplacer par 10 salles de 125 places en moyenne qui n'offriront pour la plupart que des écrans au "format mouchoir de poche" épinglé par le maire !

Au nom de la sacro-sainte "rentabilité", l’exception fera place au banal...

Quant à affirmer que « le succès commercial n'a jamais été au rendez-vous » au Grand Écran, il s'agit encore d'une grossière contre-vérité, car jusqu’à sa fermeture début 2006, cette salle mythique - rendue célèbre pour ses interminables files d’attente - malgré la baisse de fréquentation invoquée restait une des salles les plus fréquentées de la capitale.

Après avoir justifié la fermeture du Grand Écran par une « offre suffisante dans le quartier », on nous annonce tout à trac que « le nombre de salles va encore fortement s'étoffer dans le 13e » avec, outre la construction de ce nouveau multiplexe, l’extension du MK2 Bibliothèque ainsi que des salles UGC aux Gobelins ! Mais nos élus n'en sont plus à une contradiction près... Et si nous ne pouvons que nous réjouir avec le maire que « le 13e est bien en train de devenir l'une des locomotives du cinéma à Paris », peut-on considérer comme un véritable progrès ce petit projet pour de petites salles, plutôt qu'un Grand Projet pour le Grand Écran ?

Pour notre part nous tenons à rappeler que l’équipement « Grand Ecran » est issu d’un projet d’urbanisme à vocation culturelle initié dès 1988 par la municipalité. Son caractère « d’intérêt général » a été établi par le Conseil de Paris, d'où découlait un certain nombre d'obligations expressément notifiées dans les Conditions Particulères de vente, négligées par l'exploitant.

Dans cette affaire, nous déplorons que le sort d’un tel équipement (transformation en magasins ou en multiplexe) qui fait partie du patrimoine des parisiens, soit décidé unilatéralement, sans aucune consultation préalable des principaux intéressés - les habitants - ou du Conseil de Paris ; et qu’aucune étude digne de ce nom n’ait jamais été tentée pour faire revivre cette salle selon sa vocation première telle que voulue dès l'origine par la Ville de Paris."

Bref, la routine dans le cinéma municipal ...

Dimanche 4 Septembre 2011
Serge Federbusch






1.Posté par Parigot le 28/09/2011 18:31
Encore des dépenses inutiles pour remplacer un équipement déja existant et de grande qualité! Et je ne suis même pas sur que la rentabilité soit meilleure: dans mon souvenir, le Grand Ecran faisait réulièrement le plein de spectateurs, au point que je venais toujours acheter mes billets la veille pour avoir une place!

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes