DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

La bibliothèque de la peur !







Crachats, insultes, gifles envers le personnel, jet de fumigènes, livres brûlés au sein de la bibliothèque, extincteurs dégoupillés, vols… les agents interpellent la mairie de Paris dans une lettre ouverte.

Hé oui ! Même les personnels les mieux politiquement intentionnés finissent par devoir se colleter le réel !



Si ce n'est elle c'est donc sa soeur!
Si ce n'est elle c'est donc sa soeur!
C’est un courriel qui a été envoyé à toutes les bibliothèques municipales parisiennes via la messagerie interne de la Ville, et ce n’est pas peu dire que son contenu a fait l’effet d’une véritable bombe auprès de l’ensemble des destinataires. Il faut dire que le contenu de la lettre ouverte envoyée par l’équipe de la bibliothèque Vaclav-Havel située dans le quartier de La Chapelle dans le XVIIIème arrondissement a de quoi choquer

« Depuis son ouverture en octobre 2013, l’équipe de la bibliothèque Vaclav Havel accueille avec enthousiasme un public varié dans un quartier à la situation sociale et économique défavorisée. Nous essayons d’offrir des services de qualité adaptés à ces différents publics » préviennent d’emblée les collègues. Sauf que depuis de nombreux mois la situation est devenue carrément intenable. « Depuis un an, nous ne pouvons que constater une dégradation de nos conditions de travail avec une augmentation des actes de délinquance : vols en salle de jeux vidéo, collègue giflée, crachats, insultes, jet de fumigènes, livres brûlés au sein de la bibliothèque, extincteurs dégoupillés. Il est également à noter que les commerces de l’esplanade subissent un nombre croissant d’agressions ce qui a donné lieu à une réunion au commissariat du XVIIIe arrondissement à laquelle nous avons été associés il y a quinze jours » décrivent les bibliothécaires. « Nous observons également depuis un certain temps une très forte affluence du public certains jours dans un espace restreint. Cette forte affluence est difficile à gérer pour le personnel. En outre, elle entraîne une utilisation importante de nos sanitaires que nous devons régulièrement fermer en raison d’un manque d’hygiène ».

A noter qu'un syndicat avait alerté dès le mois d’avril dernier le bureau des bibliothèques de la Ville de Paris sur des événements semblables par mail et lors d’une réunion. Le chef de bureau avait alors déclaré qu'il ne « ne voyait là rien de grave », tout juste « des bêtises de gamins ». On ignore s’il fera la même réponse aux agents de la bibliothèque Vaclav Havel aujourd'hui.. Il faut dire pour sa défense qu'il ne pouvait probablement pas mesurer la portée de ses affirmations puisque pour accéder à son bureau il faut montrer patte blanche à deux vigiles, leur laisser une pièce d'identité, puis passer ensuite une porte avec digicode !

Oui, mais voilà, ce mercredi 3 janvier la violence est montée de plusieurs crans selon les témoignages des bibliothécaires : « un quart d’heure avant la fermeture de l’établissement, un groupe d’une quinzaine de garçons âgés de onze à quinze ans a refusé de quitter la bibliothèque. Ont suivi une succession d’agressions verbales, de menaces (menaces de revenir armés de bâton et de nous frapper), d’insultes, de jets de projectiles (canettes, poubelles), agressions physiques contre le vigile. Nous avons été dans l’impossibilité d’établir un dialogue avec ces jeunes adolescents. Nous avons fini par nous confiner à l’intérieur de la bibliothèque, rideau de fer baissé ».

Et les personnels de conclure : « cette série d’événements commence à entamer l’énergie que nous déployons pour l’accueil de ces publics. Nous nous sentons démunis face à une telle tension. Nous vous écrivons ce courrier afin de vous alerter sur les difficultés que nous éprouvons pour exercer notre travail correctement. En conséquence, nous demandons une reconnaissance de ces conditions difficiles par l’octroi d’un poste de médiateur / éducateur qui puisse établir un contact adapté avec les jeunes du quartier. Dans la même optique, nous souhaiterions une réactivité plus grande des services supports (interventions techniques de type toilettes bouchées, lumières dans les toilettes, nettoyage de l’esplanade, etc) ».

La balle est maintenant dans le camp de d'Anne Hidalgo et de son adjoint en charge de la culture, Bruno Julliard. Et la réponse doit être évidemment à la hauteur de cette triste situation. Une de ses premières décisions sera évidemment de réunir le Comité Hygiène et Sécurité (CHSCT) de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris; En tout cas, après cette alerte, les collègues de Vaclav Havel, en cas de récidive, peuvent évidemment exercer leur droit de retrait."

Lire aussi ICI.

Vendredi 5 Janvier 2018


Serge Federbusch
Serge Federbusch


1.Posté par SONIA le 05/01/2018 15:29
Merci pour cet article édifiant

dans le 14ème, depuis quelques années la bibliothèque de mon quartier sert de garderie permanente pour tous les jeunes africains , parfois on leur installe même un baby foot, comme si ça avait un rapport avec les livres !
Ils sont bruyants et n'ont pas grand chose à faire des livres, mais le personnel des bibliothèques de la VDP sont éduqués dans la pensée unique de notre "dictateur" (pas de féminin ?) de maire

le Grand Remplacement a des effets dévastateurs dans tous les domaines à Paris

2.Posté par Kris Schneider le 05/01/2018 16:32
Une situation présente dans de nombreux établissements de lecture publique du grand Nord-Est parisien, hélas. Un mélange de déni du réel et d'idéologie "hidalgonesque" à base de "vivre ensemble" et de culture généralisée de l'excuse sociale et du laisser aller "boboïsant". Le problème est souvent aggravé par le recrutement de ces structures où bien peu d'agents veulent aller de façon volontaire. Résultat, une équipe composée de jeunes recrus peu préparée à affronter la violence urbaine, de cas "municipaux" dont personne ne veut ailleurs et pour le reste des bibliothécaires qui font ceux qu'ils peuvent et essayent, tant bien que mal, de maintenir le vaisseau à flot...
Cordialement

3.Posté par Béret vert le 06/01/2018 13:42
"nous demandons une reconnaissance de ces conditions difficiles par l’octroi d’un poste de médiateur / éducateur qui puisse établir un contact adapté avec les jeunes du quartier."
Des cours obligatoires d'Arts martiaux ( avec un maître et pas un "prof") me sembleraient plus appropriées.

4.Posté par JEJ le 06/01/2018 13:54
Triste état pour ce quartier... Au fait qui en sont les derniers élus ? Les camarades PS ! Sans surprisses.

5.Posté par blum le 06/01/2018 20:51
Euh, qui sont donc ces "publics" qui font se bunkériser "le chef de bureau"?
J'ai bien une idée...
En tout cas, Vaclav Havel n'a pas mérité ça.
Qqs idées, en vrac: couper les alloc. des parents des vandales; supprimer
toutes les aides sociales aux familles des délinquants, qui transforment ces
quartiers en "zones défavorisées" à vie, alors que nos impôts y sont engloutis,
à fonds perdus.; faire répondre les élus du XVIIIème, d'une politique veule.
Hidalgo, doit rendre des comptes, la première, la situation s'invétérant.

6.Posté par Laura Kaplan le 07/01/2018 09:34
C'est consternant, mais le plus consternant est le score stalinien fait par la liste d'Hidalgo dans ce quartier en 2014. Comment peut-on être aveugle à ce point ?

7.Posté par Fred BULLOT le 07/01/2018 10:46
(y) 8-) (y) B| (y) 8-) (y)
" DEMOCRATIE PARTICIPATIVE " by Boris LELAY ©
http://democratieparticipative.biz/index.php/category/emissions/
La vérité sur l'immigration en France !
Propriété de Richard McMillan, citoyen américain, Démocratie Participative (site interdit/censuré en France par la dictature socialo-fasciste !!) est un site US d’expression française placé sous la protection du 1er Amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique !
Démocratie Participative rassemble les hommes et les femmes soucieux de défendre et promouvoir les valeurs démocratiques et humanistes conformément à l’idéal de justice sociale qui l’anime.
Démocratie Participative s’engage pour la paix et la non-violence.

(y) 8-) (y) 8-) (y) 8-) (y)
" CENSURE GLOBALE de YOUTUBE, TWITTER, FACEBOOK .... " by Boris LE LAY ©
https://pewtube.com/user/Borislelay/mox2Rb4

(y) 8-) (y) 8-) (y) 8-) (y)
" TOUT SAVOIR sur L'ÉCOLE AUTRICHIENNE d'ECONOMIE " by Fred BULLOT ©
http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t2-tout-savoir-sur-l-ecole-autrichienne-d-economie-la-philosophie-anti-marxiste-1-dans-le-monde-by-fred-bullot
La Philosophie Anti-Marxiste # 1 dans le Monde (Censuré et boycotté depuis 70 ans par les " Merdias " et Education Nationale Socialo-Fasciste) !

(y) 8-) (y) B| (y) 8-) (y)
" L'EDUCATION NATIONALE SOCIALO-FASCISTE est une PRISON & UN CAMP D'ENDOCTRINEMENT " by Fred BULLOT ©
http://58-rue-de-longchamp.forumactif.org/t17-l-education-nationale-socialo-fasciste-est-une-prison-un-camp-d-endoctrinement-by-fred-bullot
L’éducation nationale est un outil d'apprentissage à la soumission (fabrique de moutons).
Du positionnement de dominant à dominé adopté par le personnel, jusqu’au programmes scolaires trafiqués; tout tend à obtenir de l’enfant l’asservissement et la soumission dont il devra faire preuve dans sa vie d’adulte !
Le but étant qu’il entre dans le rang comme les autres ESCLAVES !
Le cœur du cancer, c’est l’éducation nationale et le ministère de la culture.
Toute cette mafia hait le libéralisme, car elle sait fort bien, comme l’a souvent expliqué Raymond Boudon notamment dans " Pourquoi les intellectuels n’aiment pas le libéralisme " ?
Dans un système libéral, cette cléricature pourrie et corrompue serait payée à sa juste valeur !!!
C'EST A DIRE FUCKINGGGGGGGG 000000000 !!!!!!!! ^^^^^^

8.Posté par Phil75 le 08/01/2018 20:27
Au fait, Anne Hidalgo vient d'obtenir un prix, et rien dans la communication de la Ville !

Anne Hidalgo vient pourtant de se voir décerner le prix 2017 de la Carpette Anglaise !

Elle a été distinguée, au second tour de scrutin par huit voix contre une à l’association française de normalisation (AFNOR), pour l’utilisation prioritaire de l’anglais comme langue de communication de la Ville de Paris à destination des touristes et des étudiants étrangers, pour avoir fait projeter en février 2017 sur la tour Eiffel le slogan « Made for Sharing » de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024, et pour s’exprimer publiquement dans un anglais déplorable qui déshonore l’Éducation nationale.

Champagne !

9.Posté par stal19e le 09/01/2018 00:56
Julliard ?. Il doit être en grève

10.Posté par http://www.depannagechauffagistes.com/ le 18/01/2018 10:35
j'ai eu un grand honneur car j'ai visité ce superbe site!

11.Posté par Niko le 18/01/2018 13:35
Je suis désolé, mais je ne peux pas ressentir de compassion pour eux, quand je lis dans leur courrier que la seule chose qu'ils exigent est l'octroi d'un poste de médiateur/éducateur, dans la plus pure tradition gauchiste, mais aussi de meilleurs services supports pour nettoyer rapidement la merde des chers petits anges.
Il y a un moment, où il faut en finir avec le bisounoursisme. Ce que ces voyous (et non pas "jeunes") méritent, c'est une bonne correction qui leur fera passer l'envie de recommencer. On ne dialogue pas avec des racailles, on emploie la manière forte. Mais je ne me fais guère d'illusions sur l'application de cette politique, la culture de l'excuse a encore de beaux jours devant elle...

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes