DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Des éducateurs de la mairie de Paris dénoncent un scandale dans la gestion d'un centre social pour mineurs !




« Les jeunes maigrissent depuis plusieurs mois vu les conditions délétères de la cuisine ! Ils préfèrent manger au fast food du coin » alerte le personnel du centre d’Alembert

L’information avait été révélé il y a trois mois : Anne Hidalgo était en train de laisser à l’abandon un établissement pour mineurs placés par l’aide sociale à l’enfance, le centre d'Alembert, situé dans la petite commune de Montevrain, en Seine-et-Marne mais dépendant du département de Paris. L’état de dégradation était tel, photos à l’appui, que cela avait d’ailleurs créé un choc parmi les élus. Il est vrai que lorsque l’on regarde les images, il y avait de quoi être effarés.

Quelques semaines après notre publication les choses se sont même terriblement dégradées puisque pendant la période de Noël 2017, la cuisine centrale avait été fermée faut d’effectif suffisant. Résultat : les éducateurs ont été contraints d’acheter des plats préparés surgelés au magasin du coin ! Authentique ! Problème le bâtiment laissé à l’abandon ne possède pas de congélateur autre que celui de la cuisine centrale devenus inaccessible. La nourriture a donc été stocké dans un simple frigo, hors de tout protocole d’hygiène et donc susceptible d’être avariés. Pas grave, comme dit le dicton : « à la guerre comme à la guerre ».

Du côté des éducateurs du Centre d’Alembert les témoignages sont d’ailleurs accablants : « les jeunes maigrissent depuis plusieurs mois vu les conditions délétères de la cuisine ! Ils préfèrent manger au fast food du coin ». Heureusement qu’il existe une adjointe en charge de la protection de l’enfance. Il parait même que c’est une pointure dans son domaine. Face à cette situation, que même les observateurs les plus modérés n’hésitent pas à qualifier de scandaleuse, tout le monde imagine alors que l’équipe dirigée par Anne Hidalgo et son adjointe Dominique Versini (oui, c’est bien elle) ai décidé de prendre des mesures fortes !

Justement se tenait une réunion de la DASES (direction de l’action sociale, de l’enfance et la santé) dédiée à la douloureuse situation du centre d’Alembert. Et l’administration d’annoncer que les travaux…. n’auront pas lieu ! « A cause du montant trop élevé de l’investissement pour ces travaux de restauration bâtimentaire » avoue la mairie de Paris, laquelle a décidé de renvoyer le bébé…. à 2021 ! Soit après les prochaines élections municipales. L’exécutif n’a donc plus à se soucier de savoir quel montant octroyer pour réhabiliter ce centre pour enfants placés puisque cela est repoussé pour la prochaine mandature ! A croire qu’Anne Hidalgo ne pense désormais ne plus être réélue.

Mardi 13 Février 2018
Serge Federbusch






1.Posté par poulbot le 16/02/2018 19:21
Hidalgo et sont équipe préfère engager des travaux destiner a diminué les voies de circulations , acheter a prix d'or des immeubles privé pour les transformer en Hlm pour les copains/copines, promouvoir l'immigration clandestine en aménagent des centres d’accueil , distribué largement des subventions aux associations des potes au lieu de d’occupé de ce qui existe déjà, des bibliothèques, des cantines, des lieux de vacances pour les familles défavoriser habitant paris, des centres centres d'éducations , des centres sportifs, des piscines, la réfection des voies existantes qui ce transforme progressivement en chemin vicinaux tant les trous sont en augmentation. Il est grand temps de la virée a grand coup de balai ou je pense.

2.Posté par JEJ le 18/02/2018 09:51
A part Serge, le silence et la passivité de l'opposition parisienne sont délirants !

3.Posté par JRC MARSEILLE le 20/02/2018 18:38
Comment, à ce jour, peut-on encore croire à de tels problèmes, alors que lorsque nous allons à notre ancienne école, le personnel de la cuisine est bénévolement présent. Pourquoi la direction ne réagit pas à ces calomnies ni engager une véritable enquête sur le bien fondé ou la diffamation des dires des éducateurs.

4.Posté par opiola le 21/02/2018 12:00
Scandaleux!!!! Quand on repense à tous ces jeunes que cet école à formé pour permettre à notre beau pays de progresser.

5.Posté par Alablanche le 26/02/2018 22:00
C'est plus intéressant les JO 20.... combien déjà ??

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes