DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Communication aquatique mensongère à Paris


Le scandale des lignes d'eau parisiennes continue de faire des vagues ! L'association Nageurs citoyens gonfle ses bouées ...



Communication aquatique mensongère à Paris
"La Mairie l’affiche joyeusement : « Cet été, jetez-vous à l’eau. 30 piscines ouvertes tout l’été », peut-on lire depuis peu sur beaucoup d’affiches Decaux de la ville.

Les Nageurs Citoyens sont plus prudents : Vérifiez qu’il y a de l’eau avant de plonger !

Ils comptent, tous les jours, les piscines ouvertes et les piscines fermées. Le résultat est sans appel : depuis début juillet, le taux moyen de fermeture des piscines à Paris est de 39,4 % (nombre de piscines ouvertes / nombre total de piscines). C’est-à-dire qu’une moyenne de 15 piscines sont fermées tous les jours, avec des pointes à 26 ou 27 le dimanche (source : relevés quotidiens sur Paris.fr, sur nageurs.com et sur le terrain, depuis le 7 juillet). Donc seulement 24 piscines sont ouvertes en moyenne. Tout ceci est loin du chiffre annoncé par la Mairie. Même en décomptant les jours de grève, on dénombre malgré tout 37 % de fermetures, soit 14 piscines fermées en moyenne.

Cette situation est due à la fermeture d’un tiers des piscines gérées par la Ville (12 piscines en travaux), ainsi qu’à la grève des personnels techniques tous les dimanches (exemple : 26 piscines fermées le 13 juillet, 22 piscines fermées le 6 juillet etc.). La situation va s'aggraver la dernière semaine d'août avec la vague de vidanges avant la rentrée scolaire.

Si cette situation était temporaire, sur un jour ou deux, on pourrait comprendre. Mais elle se répète tous les jours de l’été. On voit mal du reste comment la mairie peut aboutir au chiffre de 30 puisque des travaux sont en cours tout ou partie de l'été dans 11 à 13 piscines (chiffre stable et connu d'avance).

Les Nageurs Citoyens déplorent que la situation ne soit pas mise à profit par la Mairie pour, au moins, élargir les horaires des piscines restantes. Mais c’est le contraire qui se produit : nous constatons une diminution des plages horaires dans les piscines en régie, jusqu'à 20h30 les années précédentes, qui passent aux 2 types de petits horaires, les voici : 7h-16h30 (fermeture établissement à 17h) et 10h-19h30 (fermeture établissement 20h).

Concrètement, si vous travaillez à Paris cet été, il est donc officiellement devenu impossible de nager. La Mairie, non contente de battre le record absolu de piscines fermées à Paris plusieurs jours de suite, a réduit les horaires des piscines restantes.

Mais ceci n’arrête pas la Mairie, qui affiche sur son appli « Paris à la seconde », depuis le 19 juillet, la phrase suivante : « Du 7 juillet au 31 août les piscines parisiennes accueillent les nageurs estivaux du lundi au dimanche sur une amplitude horaire aménagée pour mieux répondre à leurs attentes ». Encore un joli mensonge.

Ah, la tentation de la communication !


Derrière une belle affiche, très années 1930 (presque l’année de Molitor…), la réalité a empiré depuis l’an dernier. Jamais n’avait-on vu autant de piscines fermées au même moment. Le moment est historique."

Nageurs Citoyens, association loi 1901, défend les nageurs du grand public à Paris, qui représentent 65 % des 7 millions d’entrées tous les ans à Paris. Ils tiennent les fichiers excel des statistiques ci-dessus, piscine par piscine, à disposition (contact@nageurscitoyens.fr). Leurs propositions d’amélioration pour les piscines à Paris figurent sur le site www.nageurscitoyens.fr

Jeudi 24 Juillet 2014
Serge Federbusch






1.Posté par andy le 25/07/2014 13:53
Bonjour,

La situation dans les piscines parisiennes est catastrophique ... La gestion de l'existant n'est absolument pas optimisée... L'association "nageurscitoyens" veut y remédier, mais la plupart de leurs propositions sont irréalistes et ne démontrent pas une connaissance approfondie des rouages qui font marcher les piscines parisiennes, et les fonctionnaires qui les chapeautent ... l'action des "nageurscitoyens" s'est pour l'instant soldée par rien du tout ... rien n'a été amélioré, rien n'a été changé, sauf en pire ... La cascade de fermetures de piscines, de diminution des crénaux n'est que l'indication de la non-maitrise des décideurs de la ville sur le problème (cette non-maitrise s'applique aussi à plusieurs autres domaines de la gestion de la ville)...
Mais souhaitons aux "nageurscitoyens" d'arriver à quelque chose quand même ... Peut-être que d'être nombreux à réclamer conduira à une solution ... ?
Une autre association "nageurs;com" pour ne pas la nommer, pas plus que les "nageurscitoyens", bien que laissant les intervenants se plaindre (attention, il faut que ce soit "soft" et que ça n'attaque pas trop la ville)n'apporte non plus aucune proposition de solution ...
Il faut croire que les gens sont plus aptes à se plaindre et déplorer, qu'à être offensifs et trouver eux-mêmes des solutions pour les mettre sous le nez de la mandature ...
En l'occurrence, je pense bien avoir été la seule à dire, durant des années, que le système d'ouverture "à tiroirs" des piscines l'été, du maire Mr Delanoé, était une grosse stupidité (3 types d'ouvertures, de 7h du matin à 16h, de 9 ou 10h à 18h, et les piscines ouvrant plus tard et fermant vers 20h30, je ne me rappelle pius des horaires exacts, une grosse stupidité qui n'était plébiscitée que par les MNS désirant rentrer chez eux tôt, et subie sans un mot par les usagers ... Suite du post ...

2.Posté par andy le 25/07/2014 14:05
Je continue : Avec l'arrivée de mme Hidalgo, on propose maintenant des ouvertures "à tiroir" du même tonneau, sauf qu'il y a 2 tiroirs au lieu de 3 ... Le résultat, comme le dit enfin quelqu'un qui possède un blog beaucoup plus lu que le mien (Mr Federbusch) étant le même : les gens qui bossent ne peuvent pas nager après le travail (ou même à midi, d'ailleurs) à cause de la surpopulation dans les rares piscines restant ouvertes ... A noter que 2 piscines sont ouvertes trés tard l'été , Pailleron dans le 19ème, et Baker, sur la Seine, toutes les deux yper encombrées ... Sauf à nager les 10 dernières minutes de l'ouverture ... Si vous bossez, n'espérez pas vous réveiller à temps le lendemain ...
Le problème, c'est l'utilisation de l'argent public ... Additionné au problème d'une gestion non optimisée, c'est rien de le dire ... les 2 accumulés font des ravages...Et notamment dans la gestion des piscines à Paris ... On aimerait que les nageurs ceci et les nageurs cela se penchent un peu, justement, sur la question de l'utilisation des fonds de leurs impôts... Et le fassent savoir ...Au lieu d'éviter le sujet, qui n'a rien à voir, selon eux, avec la natation ...
Mais vous pouvez lire un excellent ( ! ! ! ) blog, qui parle de tout et de rien --- toujours autour d'une séance de piscine ou d'une séance de natation, je fais de la pub --- deparisenpiscine.com ... où tout ceci est détaillé et vécu au quotidien ...

3.Posté par blaireau de la grande couronne le 26/07/2014 16:19
il y a paris plage ! et la piscine nouvelle mouture Molitor ? pour quelques dollars de plus.

4.Posté par poulbot le 28/07/2014 20:07
paris plage est plutôt HUMIDE en ce moment :)

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes