DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

La mairie de Paris recrute chèrement une ancienne élue !




Les syndicats des personnels de la mairie de Paris s'émeuvent à juste titre des révélations sur la multiplication des emplois créés par Hidalgo pour d'anciens élus socialistes battus aux élections ou mis sur la touche par leur parti.



Comment cela s'appelle-t-il déjà ?
Comment cela s'appelle-t-il déjà ?
C’est une affaire qui tombe plutôt mal pour la Ville de Paris. Alors que plusieurs anciens élus ont été recasés à la mairie juste avant l’été avec des salaires confortables, une information qui avait fait scandale, voici que le quotidien Le Parisien révèle une nouvelle affaire du même type.

Cette fois, c’est au tour d’une ancienne conseillère du VIIème arrondissement, Laurence Girard, de se voir octroyer un job au sein de l’Hôtel de Ville. Le poste proposé est même des plus ronflants puisque madame Girard vient d’être nommée « directrice auprès du secrétaire du général de la Ville de Paris ». Une directrice sans direction donc. On se croirait sous Chirac !

« Ce n’est pas parce ce que vous avez eu un engagement militant que cela doit vous fermer les portes de l’administration » se défend la Mairie dans le Parisien. Un peu tout de même quand on « milite » dans la commune de cette même administration. D'autant que la municipalité parisienne aime à brandir le bâton de la neutralité ou du droit de réserve à l'égard de ses agents (notamment syndicalistes). Il est vrai que certains ont parfois l'outrecuidance d'êtres un peu critique avec sa politique.

« Mais Laurence Girard avait de l’expérience dans l’administration centrale » argumente même la municipalité. Sûrement en faisant référence au fait que l’ancienne élue avait été nommée (déjà) par le Gouvernement Hollande, directrice générale de l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé). Par contre, ce qu’oublie de souligner la Mairie de Paris, c'est que Laurence Girard a été aussi secrétaire générale administrative du.... Parti socialiste pendant quatre ans ! Pas très fluctuat.

Lire aussi ICI

Mercredi 22 Octobre 2014
Serge Federbusch






1.Posté par Maurice le 23/10/2014 09:39
Et lorsque certains employés de la ville de Paris doivent partir pour des « suspicions de malversations », ils sont recasés dans des municipalités avoisinantes comme à Romainville cela a été le cas.
Les vases communicants !

2.Posté par dominique fortier le 10/11/2014 18:42
encore une fois le Gouvernement de François Hollande est discrédité, il n'avait pas besoin de ce nouveau scandale. Dés leur nomination il est monnaie courante que élus à tous les niveaux, directeurs d'administrations etc...placent leurs copains" voire les membres de leur famille de à des postes très bien payés ( ils n'ont pas de soucis à se faire pour leur retraite) . Dommage que Mme Hidalgo ,élue socialiste,n'ait pas montré un exemple d'équité.

3.Posté par Maurice le 12/11/2014 19:13
De l'équité?
Vous plaisantez j’espère ?

Le népotisme bas son plein à la mairie de parie ainsi qu'au gouvernement, il y a un article qui est paru la semaine dernière à ce sujet, EN CE MOMENT, il y aurait environ 10 familles qui se partagent le pouvoir au sein du gouvernement !

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes