DELANOPOLIS
Revenir à l'accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte | Partager

Les malheurs du centre de Paris


Un fin et renommé connaisseur de l'architecture parisienne, tenu au devoir de réserve, pousse un cri d'indignation face au misérable jardin des Halles, à l'horrible Canopée et au massacre programmé de la poste du Louvre, scandale dénoncé également par l'association Paris Historique et Jean-François Cabestan qui ont lancé de leur côté une pétition.

Ils nous ont écrit. Lisons les attentivement.




" Cher Monsieur Federbusch,

Je veux témoigner ici de l'indignation d'un Parisien depuis très longtemps engagé professionnellement et personnellement dans la défense de notre ville.

A peine la municipalité de Paris a-t-elle inauguré le jardin « Nelson Mandela », forçant « le vieux » comme on l'appelait, à se retourner dans sa tombe maintes et maintes fois, chaque piéton, chaque riverain peut constater l’indigence de ce lieu.

Des bancs glacés en béton sans dossier, une promenade hors d’échelle en béton balayé - même pas un matériau : du jamais vu à Paris - débouchant sur la sortie de secours de la Bourse de commerce et surtout, ce qui était prévisible, pas de vert, pas de pelouse mais des émergences en acier « corten » mal riveté pour les issues de secours du forum ou les verrières de la piscine souterraine.

Paris qui inspira le monde entier pour « ses promenades et jardins » dessinées sous les auspices d’Alphand se trouve relégué au statut de sous-préfecture de région sidérurgique. On n’attendait rien de bon du projet des Halles de messieurs Delanoë et Mangin, mais au moins un jardin durable à la mesure du centre d’une Métropole de 12 millions d’habitants.

Mais de quelle haine, du reste, madame Hidalgo poursuit-elle Alphand ? L’adjointe à l’urbanisme, ex-présidente de la SEM du centre de Paris, commanditaire du jardin des Halles, veut désormais ensevelir sous les commerces franchisés l’avenue Foch œuvre de référence mondiale par ses dimensions, par sa pertinence topographique, par l’harmonie de ses plantations, par la couleur de sa terre battue expression d’un savoir faire séculaire des services de la ville.

Dans le centre, le jardin des Halles a un compagnon de victime collatérale. Madame Hidalgo a négocié en effet contre la promesse d’un commissariat de Police, d’une crèche et de quelques logements sociaux le laissez démolir de la poste de la rue du Louvre. Le permis de construire accordé au prix de ces concessions se concrétise par la destruction de nefs de 90 mètres de long, constituées de structures métalliques, certes ignorées du grand public, d’un intérêt de réutilisation autrement supérieur à celles des Halles dont on sait la tragique disparition.

En fait c’est le centre de Paris le mal aimé : pas d’électeur ou si peu, le premier et le deuxième arrondissements envoient 3 conseillers municipaux au conseil de Paris et il concentre 2 édifices emblématiques de Paris, mais effectivement obsolètes : la Samaritaine et la Poste Centrale. L’un est privé : La Samaritaine, l'autre, la Poste, aujourd’hui ouverte 24 heures sur 24, fut construite au 19 me siècle par l’impôt des Français.

Seul triomphe en réalité le droit à la vandalisation par des projets d’une banalité affligeante : hôtel de luxe avec vue sur la Seine, restaurants panoramiques, commerces pour touristes (nous avons déjà le carrousel du Louvre) et bureaux en blanc ; on pourrait ajouter que 17% des surfaces de bureaux parisiens sont vacantes.

Pour la Samaritaine, bâtiment privé qui offre sur le fleuve une façade plein sud et livre la vue que tout touriste veut avoir de Paris, le gouvernement et le maire de Paris, qui ont pourtant des affinités, n’ont pas trouvé un programme innovant et original pour le patrimoine des Français qui renouvèlerait le statut de Paris comme « ville monde » ce qui veut en réalité dire : c’est ici que s’invente, se préfigure la civilisation urbaine du siècle.

Avec l'énorme désastre de la Canopée qui va écraser de sa masse inutile et ruineuse le centre de Paris, Delanoë et Hidalgo prendront décidément, avec le temps, rang parmi les pires fléaux de notre urbanisme depuis longtemps.

Veuillez recevoir, monsieur, l'expression de mes sentiments affligés."


Par ailleurs, pour signer la pétition pour la sauvegarde de la poste du Louvre et connaître le combat mené parallèlement par Jean-François Cabestan, cliquez LA.

Mardi 21 Janvier 2014
Serge Federbusch






1.Posté par poulbot le 21/01/2014 14:52
la Gauche ne sait plus quoi faire pour effacer du paysage ce qui fait l'attrait historique de paris, bientôt ce sera la place Charles de Gaulle et sont Arc de Triomphe ? la place Vendôme et sa colonne ? , le Sacré coeur ?la c'est un emplacement de choix pour y installer une tour de sécurité charger de surveiller cette immense cité dortoir que sera devenu paris avec toutes ces tours en Béton construites a la place des bâtiments haussmannien .
bien entendu les bétonneurs n'auront pas oublier de verser a ces parasites leur soudoyement en une monnaie non européenne et sur des comptes hors d'atteinte de fisc français.

2.Posté par Andy le 22/01/2014 14:40
Bonjour, je passe presque tous les jours près du jardin des Halles : Je relève une petite erreur dans le commentaire précédent : Les bancs ont des dossiers, ce qui n'enlève rien au fait que ce soit moche comme tout : de plus les bancs en fait ne sont qu'un seul banc, sur plusieurs mètres, les gens vont sans doute s'asseoir les uns à coté des autres , en rangs d'oignons bien alignés ...Du béton, + du béton, des allées en béton ... Il y a de maigres pelouses, mais elles sont à présent pour la plupart clôturées avec un écriteau comme quoi on les laisse se reposer du 15/10 au 15/04 !!!!! Les réverbères sont ce qu'on a trouvé de plus moche, et je suyis certaine qu'il a fallu chercher longtemps ... L'enjeu, c'était SURTOUT que les réverbères n'aient pas l'air classiques ... Il y a tant de réverbères classiques magnifiques à Paris ... Non, là, il fallait quelque chose qui fasse moderne (je n'ai pas d'autre mot...), et c'est hideux.
Un tribut au minimalisme ? même dans cette optique, cette réalisation est sans génie ...
Ils ont mis des sortes de verrières, à environ 20 ou 30 cms du sol ... La première accessible (on voyait tout le forum en bas) a été caillassée vite fait ... Dès l'ouverture du jardin... Dangereux en plus ...Verrières fêlées, brisées ... Ils ont mis un moment pour réagir, mais ça y est, ils ont installé des protections, une bâche sur les éléments cassées (j'ai constaté ça il y a quelques jours)... De plus, les autres verrières, dans le "jardin", ont été, sauf erreur de ma part, interdites d'accès, avec des barrières devant (c'est moche au possible) et les pelouses condamnées, comme je l'ai dit plus haut ... Si ça se trouve, malgré le prétexte, la condamnation des pelouses (pour les laisser se reposer...), c'est juste pour laisser le temps de trouver une solution pérenne au problème des verrières dangereuses...
J'ai commenté tout ça ces derniers temps sur mon blog, (un article par jour environ, dont certains à propos de la réalisation des Halles) Je donne l'intitulé de mon blog : deparisenpiscine.com , une fois n'est pas coutume, si vous avez la patience de parcourir les articles ... C'est à la rubrique "blog"...
J'ajoute que je vais signer la pétition pour la poste du Louvre (j'y vais assez souvent aussi)... Marre de leurs programmes immobiliers, à Paris ... Marre de leurs c...

3.Posté par Andy le 22/01/2014 14:43
Bonjour, je passe presque tous les jours près du jardin des Halles : Je relève une petite erreur dans le commentaire précédent : Les bancs ont des dossiers, ce qui n'enlève rien au fait que ce soit moche comme tout : de plus les bancs en fait ne sont qu'un seul banc, sur plusieurs mètres, les gens vont sans doute s'asseoir les uns à coté des autres , en rangs d'oignons bien alignés ...Du béton, + du béton, des allées en béton ... Il y a de maigres pelouses, mais elles sont à présent pour la plupart clôturées avec un écriteau comme quoi on les laisse se reposer du 15/10 au 15/04 !!!!! Les réverbères sont ce qu'on a trouvé de plus moche, et je suis certaine qu'il a fallu chercher longtemps ... L'enjeu, c'était SURTOUT que les réverbères n'aient pas l'air classiques ... Il y a tant de réverbères classiques magnifiques à Paris ... Non, là, il fallait quelque chose qui fasse moderne (je n'ai pas d'autre mot...), et c'est hideux.
Un tribut au minimalisme ? même dans cette optique, cette réalisation est sans génie ...
Ils ont mis des sortes de verrières, à environ 20 ou 30 cms du sol ... La première accessible (on voyait tout le forum en bas) a été caillassée vite fait ... Dès l'ouverture du jardin... Dangereux en plus ...Verrières fêlées, brisées ... Ils ont mis un moment pour réagir, mais ça y est, ils ont installé des protections, une bâche sur les éléments cassées (j'ai constaté ça il y a quelques jours)... De plus, les autres verrières, dans le "jardin", ont été, sauf erreur de ma part, interdites d'accès, avec des barrières devant (c'est moche au possible) et les pelouses condamnées, comme je l'ai dit plus haut ... Si ça se trouve, malgré le prétexte, la condamnation des pelouses (pour les laisser se reposer...), c'est juste pour laisser le temps de trouver une solution pérenne au problème des verrières dangereuses...
J'ai commenté tout ça ces derniers temps sur mon blog, (un article par jour environ, dont certains à propos de la réalisation des Halles) Je donne l'intitulé de mon blog : deparisenpiscine.com , une fois n'est pas coutume, si vous avez la patience de parcourir les articles ... C'est à la rubrique "blog"...
J'ajoute que je vais signer la pétition pour la poste du Louvre (j'y vais assez souvent aussi)... Marre de leurs programmes immobiliers, à Paris ... Marre de leurs c...

4.Posté par Freddie le 23/01/2014 02:32
Bravo Andy, je suis allée sur deparisenpiscine et c'est vraiment un blog à lire, informatif et spirituel. Je vous trouve bien du courage d'aller encore dans les piscines parisiennes. J'adorais nager, mais ça fait un bout de temps que je n'ai plus envie d'y aller...

5.Posté par Pierre S le 23/01/2014 10:15
Quelle horreur que ce jardin des Halles. Des bancs atroces déjà dégradés par les planches de skateboard. Presque pas de pelouses. très peu d'arbres et des allées laides, minérales et bien trop larges. Du béton partout.
Quelle tristesse que nous sachions plus faire de simples jardins, simples. Ce quartier méritait un poumon vert, un petit parc "à la Central Park" comme à New-York, avec beaucoup d'arbres pour respirer et se recueillir. Mais les marchands et les architectes sans talent ont pris le pouvoir, avec la bénédiction de l'équipe municipale. Et voilà le résultat : Hideux.

6.Posté par Phil75 le 28/01/2014 07:02
Madame Hidalgo est décidément la candidate des bétonneurs bas de gamme.

7.Posté par Pierrot le 28/01/2014 23:02
Suis repassé par le jardin des Halles (si on peut appeler ce truc un "jardin") l'autre jour... Au final, que c'est bas de gamme. On dirait les parcs modernes, sans style, qu'on voit généralement en banlieue. D'ailleurs toutes les places réalisées par l'équipe Hidalgo-Delanoë sont dénuées de la moindre élégance. Il n'y a qu'à voir l'échec de la Place de la République sans ses bassins. Ces architectures minérales et soviétiques sont de plus totalement irrespectueuses du style "parisien". Ce sont des places totalement quelconques. Quel gâchis énorme.

8.Posté par Andy le 29/01/2014 00:18
Bonjour, je voudrais rectifier la chose suivante : La "verrière" comme je l'appelle, dans le jardin des Halles, est en fait un "oculus", et un copain me signale que ça existait avant la rénovation, (je ne m'en étais pas aperçue), cela faisait partie parait-il des ouvrages à laisser tels-quels... Ce n'est donc pas dû aux nouveaux architectes... Dont acte .
Il n'en reste pas moins que ce n'est pas approprié de laisser une telle verrière (ou oculus) à portée de pied, si j'ose dire ... Il y a d'ailleurs (remarqué il y a 3 jours), de nouveaux impacts à causé de ce qui a été masqué par un contreplaqué... De plus (j'espère ne pas dire une autre bêtise), il semble que les anciennes pyramides vitrées, au dessus de la piscine, un peu plus à l'ouest dans le jardin, (qui n'étaient pas accessibles sauf erreur de ma part ), aient été transformées en oculus avec la rénovation... Mais ce n'est en principe pas encore accessible, il y a des barrières devant ... Quand ça le sera, ça subira probablement le même sort que l'oculus historique ...

9.Posté par Phil75 le 01/02/2014 18:58
Je viens de passer dans le nouveau « jardin » (je mets volontairement ce mot entre guillemets) des Halles (j’ai trop de respect pour Nelson Mandela pour me servir son nom pour désigner cet endroit). Les deux mots qui me viennent à l’esprit sont « QUELLE HORREUR ! »

Il faut être gonflé pour donner le nom de « jardin » à ce lieu qui, avec quelques brins d’herbe entre les verrières et les sinistres allées de béton bien trop larges, ressemble plus à un toit en terrasse qu’on aurait maladroitement essayé de « végétaliser ». Du mobilier urbain en béton (madame Hidalgo « kiffe » manifestement le béton) que l’on imaginerait plus volontiers dans les cellules d’une prison américaine, des espèces de structures trapézoïdales couleur rouille qui ressemblent à des pierres tombales (au passage, je préfère encore me promener au Père-Lachaise que dans ce « machin » lugubre), des lampadaires immondes qui font penser à des sondes endoscopiques pour gastro-entérologue... BEURK, BEURK, BEURK et RE-BEURK !

J’ai envie de faire une photo de cette « chose », avec en arrière-plan la verrue géante pompeusement baptisée « Canopée » et de mettre comme légende : « VOILA POURQUOI JE NE VOTERAI JAMAIS POUR MADAME HIDALGO ! »

Si d’aventure il se crée un jour un Musée des Horreurs architecturales et urbanistiques, il serait juste que ce musée soit baptisé « Musée Anne Hidalgo » pour rendre hommage à l’ensemble de son œuvre !

10.Posté par kim le 01/03/2014 15:04 (depuis mobile)
Même le nom de ce ''jardin'' hideux, "Nelson Mandela", est symptomatique. Il révèle la paresse intellectuelle et la facilité dans lesquelles tombent systématiquement les socialistes : "faisons plaisir aux masses, Mandela est un héro consensuel". Honte.

Nouveau commentaire :

Editos | Les Dernières Nouvelles de Delanopolis | Brèves de trottoir | Ségo Bashing | PariBao - le Dazibao de Paris | Delanopolis hors les murs | Delanopolis Street Art | Gastropolis | Le Delanopolis littéraire | Jouez au Delanopolis | Chroniques Jupitériennes